L'Ordre des Chevaliers Divins

L'Ordre des Chevaliers Divins regroupe nombre de soldats plus ou moins expérimentés mais se battant pour une cause juste, Dieu.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marchandage par Chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 13:49

Je siégeais à une énorme table en bois, recouverte de parchemins et de cartes dévoilant les mystères de l’empire Byzantin, aux autres sièges de la table se tenaient plusieurs fameux officiers.

Le commandant entra dans la salle, chacun se leva et se mit au garde à vous, le supérieur nous autorisa à nous asseoir et j’eu le temps d’observer mes compagnons de tablée, je ne connaissais que l’un d’eux : une brute épaisse à l’allure patibulaire que j’avais déjà rencontré dans une taverne, je pouvais difficilement dire que nos relations étaient excellentes…

Le commandant prit la parole après s’être éclaircis la voix :

-Fiers officiers de l’ordre, je vous remercie d’avoir pris place à ce briefing, vous êtes rassemblés ici afin de mener à bien notre première mission en terre byzantine.

En disant ces mots,le commandant distribuait des cartes de taille réduite,je scrutais le papier et put voir qu’était représentée une route entourée de bois,passant devant plusieurs bois et traversant un pont.

-Pour cette première mission, vous devrez protéger un prétendu convoi de marchands constitué en réalité de soldats de l’ordre et ce afin d’embusquer nos ennemis…

L’un des officiers se leva et prit la parole :

-Et qui sont donc ces fameux ennemis que nous sommes sensés vaincre ?

-Des bandits, des vas nu pieds qui attaquent les routes et autres voies commerciales de l’empire, nous ne savons combien ils peuvent être mais toujours est il que cette opération devrait nous aider à les dénombrés.

-Super, donc soit on affrontera trois gardeurs de vache soit mille pillards en rut !

J’observais l’homme et reconnut l’allemand dont j’avais fait la connaissance, son ton arrogant aurait pu suffis à irriter le commandant mais ses paroles impertinentes achevèrent encore d’accroître la colère du chef.

-Si vous redoutez d’affronter un trop grand nombre d’ennemis, nous savons tous que vous ne risquerez pas la vie de vos hommes et battrez en retraite à temps, ne vous inquiétez pas seigneur Valdemar.

L’allemand ne broncha pas devant la remarque et s’assit, le commandant reprit la parole :

-Le lieutenant Gordon commandera ce convoi et organisera sa défense,il vous donnera ses ordres en temps venus,note inestimable connétable :Charles de Bretagne vous accompagnera lui aussi afin de gérer la cavalerie,le lieutenant Denizot quant à lui le secondera,le lieutenant Valdemar ainsi que le lieutenant Ceri seront aux ordres de Gordon et soumit à son commandement.

J’entendis un grognement provenant de l’allemand et me leva :

-Seigneur, ai-je toutes libertés quant à l’équipement de mes hommes ? N’y a-t-il rien a faire de plus pour votre service ?

-Pour les armes,je vous fais confiance et vous serons fournies des tenus de marchands ,j’aimerai si possible que vous fassiez un maximum de prisonnier et limitiez au minimum nos pertes lieutenant.

-Bien seigneur, à vos ordres je les appliquerais, puis je disposer afin d’organiser cette mission ?

Le commandant me confirma d’un hochement de tête et me tendit une lettre et me souhaite la bonne chance, je pris le bout de papier curieux et l’ouvrit tout en sortant de la salle après avoir salué mes compagnons.

Adrian, j’aimerai que vous vous gardiez un œil sur notre dernière recrue, malgré son grade et ses habileté, c’est un être sans foi, ni loi et qu’il vaut mieux surveiller, bonne chance Lieutenant et que dieu vous garde.

Je déchirais le papier tout en songeant à la méfiance rongeant l’ordre,je pris la direction de l’écurie ou je trouvais mon second en train d’étriller sa monture,je lui faisais passer mes consignes quant aux armements des soldats ,à savoir des glaives dissimulés ainsi que des arcs et vouges dissimulés dans les chargements des chariots,je laissais à mon subalterne les soucis des détails et m’en allait étudier le plan offert par le commandant.

Le lendemain nous prenions la route, vêtus de tenue marchande, nos glaives dissimulés dans nos habits et des arcs dans la paille, je siégeais à cheval au début du convoi, le soleil ne tarda pas à se lever et à nous inonder de ses rayons ardents.

Nous marchions déjà depuis des heures et des heures, et toujours pas la moindre trace d’ennemis, qui plus est la chaleur endormait les hommes qui avait perdus tout leur entrain et semblait lutter autant contre la flemme envahissante que contre l’insolation.

Les heures se succédaient et les outres rapetissaient, j’avais déjà finis la mienne depuis quelques temps et ma bouche me semblait plus sèche que jamais, je cherchais un soldat à l’air sympathique et en repéra un à qui j’adressa la parole, me rappelant de la description qu’on m’avait fait de chacun de mes soldats :

-Vous restes il de l’eau Clamorgann ?je tentais de dissimuler mon besoin de boire mais j’eu du mal a m’exprimer de manière plus polie,tant le désir était profond,l’homme m’envoya son outre qui visiblement était encore bien pleine,je félicitais mentalement le guerrier pour son intelligence

-Comment ça s’annonce lieutenant ? demanda le guerrier

-Mal, je le crains, ces maudits maraudeurs ne semblent pas s’intéresser le moins du monde à notre convoi .Et même si ils finissent par attaquer, nous soutiendrons difficilement un assaut important. Nous marchons sous ce cagnard depuis des heures, nous ne sommes qu’une poignée et quasiment pas équipé…à vrai dire, je commence même à espérer que nous ne serons pas attaqué.

Ces paroles de découragements immédiatement formulés me firent honte, me semblant indigne d’un chef mais qu’importe…

-Et ces frusques byzantines puent et grattent autant qu’elles tiennent chauds .Plaisanta l’homme visiblement embarrassé.

Bien qu’appréciant modérément ces critiques je tentais de sourire et ajouta même que cet accoutrement était ridicule bien que sachant qu’en réalité il n’y avait guère plus de solution, un petit silence se forma et tout en tendant l’outre a son propriétaire je demandais :

-Vous en voulez encore ? L’homme commença une réponse mais une flèche vint transpercer l’outre tout en déversant le précieux liquide sur le sol desséché.

Moi et mon compagnon cherchions dans le paysage l’auteur de cette farce et le repérions vite,il était au sommet d’une crête boisée ,l’homme se tenait fièrement,un sourire triomphant au lèvre,soudain un nombre impressionnant de pillards sortis des fourrés,une petite centaine pensais-je.

-Personne ne bouge sans mes ordres !Dis je en longeant le convoi,je fis un signe a mon camarade gallois,je lui hurlais de suivre le plan,je mis pied à terre et caressa les joues de ma monture,peut être pour la dernière fois…

Je cherchais le plus haut gradé ennemis, l’archer qui marchait en tête des autres et marcha dans sa direction d’un pas lent et incertain, profitant de ma tension trop élevé de nature pour me mettre à trembler, en effet en contractant mes muscles, ceux-ci se mettaient toujours à trembler sous l’effet de ma trop grande nervosité, pour une fois ce phénomène pris des allures de dons divins.

Ce talent étrange mis en confiance mes ennemis qui se mirent à rire tout en m’affublant du surnoms de : «Lâche et de poltron », pour la première fois de ma vie d’ailleurs et je sentis la colère me monter aux joues.

Le chef ennemis s’approcha de moi, sa démarche trahissait son arrogance et sa satisfaction de voir son adversaire semblant terrorisé, je sentais son haleine puant l’alcool et l’autosatisfaction.

Je plaçais ma main gauche dans mes cheveux et saisis le pommeau de ma claymore dissimulée sous ma cape et la tira énergiquement hors de son fourreau d’un grand mouvement circulaire qui coupa les liens accrochant ma cape qui s’effondra, dévoilant ma lame qui prolongeant sa danse macabre coupa net la gorge de mon opposant qui avait juste eu le temps de faire un pas de recul.

Un geyser de sang jaillit, humidifiant le sol et souillant ma tunique, la tête tomba a mes pieds et je frappais énergiquement dedans du pied, l’envoyant au milieu des ennemis hébétés restant sans vois, je fis demis tour et m’élança en courant vers mes compagnons.

D’un coup d’œil en arrière je pus voir les ennemis se jetant a ma poursuite après un temps d’hésitation, je levais la main avant l’abaisser d’un geste asser lent pour être vus de tous et m’élança en avant en faisant une roulade, je dévala la pente en tombant et en me levant a quelques mètres de ma monture entendis les claquements des arcs et l’impact des flèches dans la chaire.

Je me relevais en scrutant du regard le terrain, déjà de nombreux cadavres percés de flèches ornaient la colline tandis que les pillards s’approchaient en courant et hurlant, je saisis ma monture et détacha ma ceinture que j’avais dissimulé sous le baluchon attaché a ma selle, la passant rapidement tout en retirant mes frusques marchandes, je retrouvais ma bonne vieille tunique noir ainsi que ma cotte de maille et mon épée a un main ainsi que ma dague, j’attendais mes ennemis tandis qu’une flèche enflammé s’élevais du centre du convois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 13:50

Je m’élançais vers le premier adversaire a portée, un grand gaillard tenant une hache a deux mains, il tenta de me décapiter d’une coups horizontale mais me tenant a genoux, je pus l’empaler sur ma lame étant en contrebas de lui ou plutôt il s’empala lui-même, entraîné par son élan.

Je rejetais du pied le corps, nos archers tiraillaient toujours les ennemis, tandis que mes hommes s’étaient armés de leurs glaives et épées, je pus voir mon camarade gallois visiblement inquiet, je me plaçais au centre des troupes et pus voir que les pillard avaient formés une double ligne, ils s’élançaient emporté par leurs courses et même nos flèches ne semblaient pouvoir arrêté cette marée humaine.

J’entendis une hurlement provenant de l’arrière juste au moment ou les ennemis se percutaient sur nous, je me retournais tout en voyant une vingtaine de cavalier légers frappé de dos nos troupes, je pestais tout en m’élançant vers mes adversaire de devant.

Deux fantassins étaient sur moi, je parvins a entailler l’un deux qui se jetant vers moi avait sous estimé la taille de ma claymore, je lui déchirais le torse et le ventre d’un double coups croisé, il tomba au sol tout en se vidant de son sang, je tentais le même assaut sur l’autre mais celui-ci se maintint a distance d’un bond en arrière avant de se jeter sur moi dague au poing.

Lâchant ma lame, j’attrapais l’ennemis et le mis au sol mais tomba en même temps, il planta sa dague dans mon épaule et ne la lâcha qu’après plusieurs droites, m’attrapa et nous dévalâmes un peu la pente en roulant tandis que nous nous frappions, me relevant avec hâte, je tirais de la main gauche mon épée a une main et décapita mon adversaire déjà a genoux, prêt a m’attaquer a nouveau.

Je soufflais un grand coup, m’appuyant sur mon épée, déjà la sueur faisait coller mes cheveux à mon visage et une mèche obstruait ma vue, je la repoussais du doigt et retira la dague de ma chaire tout en poussant un cri étouffé, prenant l’arme de la main droite, je la lançais dans le dos d’un ennemis au proie avec un de mes soldats.

Je frappais rapidement plusieurs ennemis se tenant dos a moi ,quant je vis que trois ennemis s’apprêtaient à m’attaquer,je tirais ma dague tenant d’une main mon épée et de l’autre mon arme secondaire,un premier homme s’élança vers moi épée en l’air il tenta de me percer d’un mouvement mais profitant de son élan,j’esquivais et lui planta ma dague dans sa nuque ,j’entendis le corps s’écrouler et déjà un autre courait vers moi,ma dague mis fin à sa course ,lui perçant le cœur.

Le troisième ennemis, profitant de mon inattention me lança sa vouge qui atterrit entre mes deux jambes, entaillant profondément ma cuisse gauche, je me jetais vers lui tandis qu’il prenait son épée, il voulut me frapper mais arrêtant d’une main son bras,je lui enfonçais ma lame dans le cœur ,un geyser de sang sortit de ce corps sans vie et je me débarrassais de celui-ci,laissant ma lame dedans et repris vite ma claymore qui était a quelques centimètres.

J’haletais, manquant de souffle et souffrant affreusement de l’épaule, quant soudain je constatais que cette fois c’était cinq ennemis qui s’apprêtaient à se jeter sur moi,je soupirais, « cette fois… »Pensais-je sombrement, mais me reprenant je m’élançais vers eux, « il vous faudra la mériter cette exécution !! »

Je m’élançais vers le premier ennemis qui esquiva mon coups et failli m’empaler sur sa lance, l’attrapant a l’épaule et profitant une nouvelle fois de la pente, je l’envoyais valser en contre bas mais déjà un autre manquait de trouer la gorge de sa dague, j’esquivais son bras mais il me repoussa d’un coups de genoux dans le ventre.

Je fis un bond en arrière, me tenant le ventre d’une main et me mis en garde, désespérant de ne pas avoir su vaincre le moindre ennemi sur cet assaut, visiblement ces ennemis cis étaient frais et même ma force ne pourrait venir à bout de tout ceux-ci.

Trois ennemis attaquèrent en même temps, je fis face, prêt a vendre chèrement ma peau, je parvins à parer chacun des assauts qu’ils tentèrent, déviant les lames les unes après les autres mais je n’avais aucun moyen de contre attaquer, de plus je m’épuisais en repoussant plusieurs fois chaque adversaire, la mort semblait me tendre les bras…

Ayant repoussé les cinq opposant en contre bas, je m’apprêtais à me lancer dans une attaque suicide quant je vis Ceri arriver en courant à ma rescousse, il galopait dos aux ennemis, je m’élançais vers les opposants pour les occuper et laisser une chance au Gallois, je fis une grande frappe horizontale devant les ennemis, ceux-ci firent un pas en arrière par réflexe malgré la distance encore raisonnable les séparant de ma lame.

Ceri assassina avec fureur deux ennemis en l’espace de quelques secondes,tandis qu’esquivant une vouge,je frappais au ventre un opposant qui s’écroula en arrière en hurlant,la gorge ouverte,j’éventrais un deuxième ennemis avant de m’écrouler au sol,a bout de force et hors d’haleine,je vis encore un corps tombé au sol et jeta un regard a mon sauveur,voulant lui tendre la main,ayant ainsi une pensée pour mon défunt ami Siegfried qui m’avait tant de fois sauvé de la même façon.

Ceri suait énormément et une blessure aux cotes laissait une auréole rouge sur ses habits, je voulus prendre de ses nouvelles mais une vouge failli m’ouvrir le crâne,je me retournais incrédule et vis l’un des cavaliers légers au galop,ce chien avait bien failli m’avoir !

Je vis devant mois les autres cavaliers léger, encore nombreux s’élancer dans notre direction, je me mis en position pour tenter de survivre a cette charge, l’épée a haute des épaules afin d’essayer de soit démembrer la monture soit couper la jambe de mon ennemis au passage mais je savais par expérience que j’avais bien plus de chance d’être tué que vainqueur.

La tension était forte, les cavaliers s’approchaient de plus en plus et j’attendais le bon moment pour frapper quant une pluie de flèches vint faucher plusieurs cavaliers dans leurs course, les renforts étaient la !

Je pourra un « Hourra » de joie et changeait vite de tactique,en effet les cavaliers ennemis semblaient plus prêt a fuir qu’a nous attaquer,prenant ma claymore par la lame,je frappais violemment de ma garde l’un ce ceux qui passait au galop à coté de moi ,il tomba lourdement frappé au ventre et le frappant de mon pommeau ,je l’assommais,me jetant sur sa monture ,je m’élançais au galop,frappant des tous cotés les ennemis,qui étaient en train de prendre la fuite.

Les ennemis fuyaient maintenant de partout, leur déroute était totale, je passais à travers leurs rangs, abattant le plus possible de ses lâches, et puis m’arrêta soudainement, laissant ce travail aux autres cavaliers,

Je laissais tomber ma claymore au sol, elle se planta au milieu des cadavres et jetait un regard inquiet vers mes mains, elles étaient profondément entaillées, je compris directement, quant j’ai frappé le cavalier, la lame m’a ouvert les mains, l’impact associé à l’aiguisage intensif m’avait moi-même frappé.

Dans l’ivresse du combat, l’adrénaline m’avait empêché de ressentir la douleur et je maudissais maintenant l’idée d’avoir utilisé cette technique, en effet quant l’on m’avait appris celle-ci durant ma jeunesse, je maniais déjà la claymore mais une sans tranchant…

Je déchirais ma cape et m’en fit des bandages, visiblement ces blessures surtout celle de la main droite allait m’handicaper un peu pour les combats précédents mais nous étions victorieux, je vis Ceri un peu plus loin et m’en approcha, j’eu un instant la peur que ma monture dévore sa tignasse mais elle ne fit que le renifler.

Le gallois m’interrogea sur la provenance de ma monture et je lui montrais mon ennemis assommé, je scrutais le champs de bataille et vis nos cavaliers vaincre les derniers fuyards, Valdo l’allemand quant a lui était en train de joyeusement piller les cadavres des pillards, prenant bourses et chaînes d’argent, je lui hurlais que ces biens étaient la propriété de l’ordre mais cela ne l’empêcha pas de les mètres en poche.

Je mis pied à terre, rengainant ma claymore et ramassant mes diverses armes éparpillées sur le champ de bataille, je fus frappé par le nombre de guerriers de l’ordre jonchant le sol, je marchais au milieu des cadavres, les visages de mes guerriers étaient déformés par la souffrance et la haine, sinistres spectacles que tout ses masques assortis…

Je m’approchais d’un cheval agonisant, je lui caressais gentiment la tête, une de ses jambes avait été ciselés par les lames tandis que de nombreuses entailles le faisait perdre doucement son sang, je ne pus réprimer des larmes pour cette pauvre créature, elle n’avait jamais rien fait d’autre que d’aider l’homme, et elle finissait terrassé par la propre haine fratricide de celui-ci…

D’un coup de dague, je perçais le crâne de la bête, mettant un terme à ses souffrances, je découpais la sangle de sa selle et m’en servit comme d’un lien pour attacher mon prisonnier.

J’appelais ma monture qui arriva au trot, je plaçais mon captif dessus et trouva mon second, Wallace, je lui demandais de faire un recensement du nombre de blessés et de survivants, il semblait en forme, s’étant limité a un rôle d’archers étant donné qu’il avait reçus d’importantes blessures, durant les combats précédents.

-Seigneur, mission accomplie,dis je a mon supérieur qui ouvrant la visière de son casque me regarda d’un air inquiet.

-Vous devriez aller soigner ses plaies,en tous cas beau travail,nous avons vaincus une vraie petite armée et j’ai pus constater que de nombreux prisonniers avaient été faits !

Ce disant, mon supérieur me fit une tape amicale sur l’épaule gauche et je le quittai, je défis vite mon paquetage et sortit de quoi bander et désaffecté mes plaies, bientôt Wallace vint à ma rencontre.

-Seigneur,il semblerait que près de 30 de nos guerriers soient tombé et quelques uns sont dans un état critique…

Je me relevais incrédule :

-C’est impossible, tout c’est passer selon le plan, rarement nos guerriers ont étés aussi vaillants, comment autant auraient ils pus tomber ???Je renversais le flacon d’alcool désinfectant et me relevait avec rage, Wallace fit un pas en arrière et balbutia :

-Seigneurs, la charge de dos et le retard de nos alliés, ont …

Je le fis taire, la rage montait en moi, ne sachant vers qui la dirigée,je galopais voir le connétable :

-Vous avez laissés mes hommes mourir ! Vous avez attendus que nous soyons presque tous mort et que nous abattions le plus gros des ennemis pour avoir le bon rôle, maudits lâche !!

Je m’apprêtais a me jeter sur mon supérieur pour le frapper mais je fus intercepter par Denizot qui parlais avec le connétable, il me retins au bras et me hurla :

-Seigneur Gordon, nous avons mis moins de cinq minutes pour rejoindre la bataille une fois votre signal tiré…

Je m’arrêtais incrédule et furieux :

-vous voulez dire que j’ai perdus 30 hommes en trois minutes ??

Le connétable me fit face, m’aggripant l’épaule :

-Lieutenant,vous avez combattu bravement,un vrai titan ,mais la stratégie ennemis à été tellement destructrice que même votre fougue n’aurait pus sauver vos hommes,il est normal que tant soient tombé et nul ne peut vous blâmer mais personnes n’est responsable,je comprends votre colère mais ce n’est pas vers moi que vous devez la diriger…

Je me détachais de son étreinte et lui tournis le dos, et m’en alla en marchant, ne pouvant empêcher la colère de me faire trembler telle une feuille.

-Seigneur, pardonner mon comportement, le seul à blâmer c’est moi qui n’ai su commander mes hommes et les sauver, pardonner ma colère…

Je reprenais le chemin de mon campement improvisé ou je me couchais, Wallace revint une nouvelle fois :

-Seigneur finalement seuls 24 est tombés, les 6 autres que nous croyons mort sont seulement blessés…

Le lendemain quant nous reprîmes la route, seul un était mort mais au bout de la journée de marche, 8 blessés grave étaient tombés, sans compter les prisonniers qui ayant refusé de parler avaient étés torturés, parfois jusqu'à la mort, la route des chevaliers de l’ordre étaient donc jonchée de sang et de cadavres…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 13:51

Une petite mission de seullement 5 pages,moins que d'habitude mais j'espere que vous prendrez tout de meme du plaisir à la lire nottament Black que j'espere ne pas avoir décus king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:25

franchement tu dis seulement cinq pages mais moi ça me parait largement suffisent....
vous etes dans un trip couleur ou quoi ? ^^ deja black en blanc, toi en noir ( qui se voit pas trop je précise ^^ )

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 30
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:27

CHAOS A POSTER!!!!! cheers cheers cheers


(bon ba maintenant on va lire tout ça...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:28

(lire tout ça Shocked) pas maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:29

au fait j'ai boulié : pas mal le récit Very Happy

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:35

La couleur,ca vient du copier coller de word...
Juste que c'est en moyenne 5 de moins que d'habitude mais j'ai pris un format plus petit qu'avant en meme temps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:39

perso moi ça me suffit Very Happy

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:40

oui au fait je crois que c'est déja pas mal,pas trop,trop long pour le lecteur et plus simple a écrire,perso j'ai fais une bonne part de manuscrit que j'ai eu qu'a recopier et j'ai passé une bonne heure je crois pour recopier et finir le récit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 30
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:53

Très bien KO, a part quelques erreurs d'orthographe ("C"lamorgann... Rolling Eyes ). Bref : good
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 14:57

J'ai du mal avec vos noms compliqués Shocked ,content que ca te plaise,en éspérant que notre prochaine mission soit faite dans un délai plus court
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 20:21

Au fait,ma derniere mission n'as pas été corrigée par Squall,je peux compter sur toi delphi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 30
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 21:52

De même pour mes 3 dernière.


PS: mon inter mission est posté. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6057
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Dim 18 Mai - 22:41

nous allons penser notes et critiques quand tout aura été posté....

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 17:23

Au diable la longueur, c'est un récit diablement bon quand même. Smile

(Cherchez pas pour le jeu de mot...je suis en pleins partiels...). MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 17:24

Shocked merci mon brave,je suis encore loin d'atteindre ton niveau mais je t'aurais un jour king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 17:26

*chaos* a écrit:
je t'aurais un jour

Je l'aurais un jour !
Efficace et pas cher... MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 17:27

un grand classique et puis si tu meurs avant moi ca serra forcément une victoire king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tandem_93
Roi du Forum
avatar

Nombre de messages : 1153
Age : 25
Localisation : L'Empire Byzantin
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 17:51

J'ai lu la première partie et j'adore Very Happy
Vraiment un bon récit chaos Wink Mais j'aimais mieux la couleur originale pour tes textes, c'est plus lisibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 17:53

Merci,perso je préfere surtout que ce jaune me dégoute un peu à la longue mais bon,la prochaine fois je la changerais quant meme pour vous Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 30
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 21:10

Fait comme moi, prend une couleur lisible et originale!

ps: le blanc est chasse gardé. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 21:11

peut etre un beau rouge sang pour la prochaine fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 30
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 21:23

Un peu trop agressif, nan?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   Lun 19 Mai - 21:26

Ca me convient pas mal,non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marchandage par Chaos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marchandage par Chaos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Ork vs chaos khorne
» Chaos Nova, Double bash...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Chevaliers Divins :: Le Rôle Play :: Les missions :: Adrian Gordon-
Sauter vers: