L'Ordre des Chevaliers Divins

L'Ordre des Chevaliers Divins regroupe nombre de soldats plus ou moins expérimentés mais se battant pour une cause juste, Dieu.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs de Svarga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Souvenirs de Svarga   Mer 28 Mai - 21:43

Je rêvassais, assis dans l’écurie et essayant de mettre un peu d’ordre dans ma mémoire et de ne rien oublier,Shiva était debout non loin de moi en train d’étriller sa monture et me demanda ce à quoi je pensais.

-Je suis sensé faire mon rapport sur les événements de Svarga, les officiels se sont rendus compte que je ne l’avais jamais fais et affirment que tous mes agissements doivent être connus…

-Mais ça fais des mois,et puis qu’importe le passé,de toute façon la bataille fut un succès et c’est tout…Shiva semblait lasse et un brin nerveuse,en effet une prochaine mission allait bientôt nous être confiés et avec celle-ci,les doutes et inquiétudes habituels surviennent.

-Bah ,les soucis des fonctionnaires,je vais commencer à rédiger ça,de toute façon je crois que j’ai le rapport de Wallace pour me rafraîchir la mémoire,si tu veux bien m’excuser…

Je me levais tout en balayant la paille accrochée à ma tunique et pris la direction des archives après une caresse amical à ma monture, Shiva sembla offusquée que je n’ai pas un geste pour elle ni ne lui propose de me suivre mais ne dis mots, se contentant de regarder dans une autre direction quant je voulus la saluer.

Je marchais dans le campement des chevaliers, saluant au passage mes cavaliers qui étaient en train de manger, l’un d’entre eux me lança un bout de pain que j’attrapais avant de le mâchouiller tout en parlant avec mes camarades, malgré mon grade, ils continuaient a me considérer comme l’un des leurs, simple guerrier comme eux, égaux et frères de combats, seuls les hongrois se révélaient plus solennels, n’oubliant pas le rôle que j’avais joué dans leur armée quelques mois plus tôt.

Je pénétrais dans le baraquement de l’ordre, je croisais quelques figues connues et descendit une série d’escalier pour me retrouver au sous-sol, les archives étaient vastes et je dus demander au vieil homme qui lisait dans un coin de me trouver le rapport de mon second, il me l’apporta rapidement, les feuilles étaient reliés par de minces ficelles et je reconnus bien la le travail soigné de mon amis qui étaient en ce moment en mission seul.

Je lis laborieusement les différentes feuilles qui se succédaient, malgré mon excellente éducation,la guerre m’avait quelque peu fait perdre l’habitude de lire régulièrement et le déchiffrage de l’écriture de mon camarade était asser pénible,néanmoins les souvenirs ressurgirent tout en lisant ces récits sanglants,une vague de dégoût m’écoeura,des frissons me parcoururent le dos en repensant au carnage que fut cette bataille,au boucher que je fus moi-même et à tout les guerriers que j’avais massacré…

Je me rappelais soudain de tout, de chaque événement, de chaque instant au cœur de la mêlé, de la peur de mourir omniprésente, les hurlements résonnant dans toute la citadelle, les corps jonchant le sol, le sang partout sur mon corps, mes cheveux poisseux, les débris d’os, d’organes et les blessures qui jonchaient mon corps...

Je me relevais du tabouret sur lequel j’étais assis et frappa mes poings sur la table, de dépit et de rage, vaincu par le dégoût, je sentais mon corps tremblé et la rage envers moi-même monté, je me rappelais de tout, les félicitations de mes compagnons sur mes « exploits », les boutades des supérieurs, les regards horrifiés des ennemis et même de mes alliés…

Rha ! Maudits fonctionnaires à la con, j’avais réussi à chasser de ma mémoire tous ces événements,à oublier à l’aide de Shiva et de mes compagnons les horreurs commises,chacun ayant promis de ne plus en parler et finalement,a force de beuverie,d’entraînement et de chasse,les images funestes avaient disparus,les nuits étaient devenues plus calme et l’angoisse moins présente,les autres batailles avaient masqué celle de Svarga mais voila que tout ça remontait a la surface,tel un corps dans un étang…

Je sortais de la salle,remontant presque en courtant les escaliers,le besoin d’air se faisant de plus en plus pressant,une fois dehors j’inspirais une profonde bouffée d’oxygène et une nausée me pris le ventre,contournant rapidement le bâtiment,je déversais le contenus de mon estomac sur le sol,après quelques minutes de souffrance,je me relevais et m’essuyais la bouche,je me dirigeais vers l’endroit ou mes cavaliers étaient quelques minutes plus tôt et pris place autour du feu qui grillait des saucisses.

Les camarades posèrent quelques questions sur mon visage pale et ma mine défaillante mais n’insistèrent pas, connaissant mon caractère renfermé, par contre une pinte de cervoise fit son chemin jusqu'à moi, je l’affonais d’un coups, malgré mon estomac contradictoire, je reposais la pinte vide et soupirant, ha ce qu’une bonne chopine peux faire comme bien dans les moments difficiles !

Quelques pintes plus tard je me sentais mieux,la bière mélangé a la bonne humeur des troupes me fit le plus grands bien,j’écoutais distraitement les boutades sur Shiva ainsi que les remarques sur le corps qu’elle dissimulait sous son armure et que nul n’avait entrevus,je souriais,me rappelant l’avoir vus presque nue au lendemain de la bataille de Kastély,je me relevais d’un pas décidé et remerciant les gars pour leurs compagnies je retournais aux écuries.

Shiva était toujours la, s’exerçant comme tout les jours à manier sa hallebarde ainsi que sa longue spatha, je sautais sur le dos de Fenril ma monture et me plaçant parallèlement à lui à son dos reposait au milieu de ses poils d’hivers terriblement chauds et confortable, je regardais fixement ma chère guerrière qui faisait mine d’ignorer mon retour.

Finalement après un certain temps, elle me parla, prenant le ton sec habituel, et ne daignant toujours pas me regarder :

-Alors, ca fait mal de déterrer les fantômes du passé, non ?

Ce disant elle sourit, je compris qu’elle m’avait quant même observé du coin de l’œil et avait interprété mon visage blême,décidément elle commençait à me connaître et cette petite phrase en disait long sur son humeur légèrement râleuse.

-Tsss, moins de mal que de voir la manière dont tu peux déshonorer cette lame en la maniant avec tant de médiocrité…

Je lui répondais hargneux, connaissant le dépit qu’elle éprouvait de ne pouvoir me vaincre au combat à l’épée et seulement m’égaler à cheval alors qu’elle surpassait tant d’hommes en ces domaines, elle rengaine sa lame et s’approcha lentement, m’attrapant par le pied, elle me fit tomber de ma monture, l’entraînant dans ma chute, nous tombâmes tout les deux dans la motte de foin voisine.

Je commençais à rire, en voyant Shiva pleine de foin et en train d’essayer d’en retirer tout les bouts qui ornaient son armure, elle me lance un regard glacial mais je vis quant même une lueur dans son regard qui prouvait qu’elle n’était pas aussi furieuse qu’elle le prétendait, finalement je crois qu’elle aimait qu’une personne la connaisse asser bien pour savoir exactement quoi dire pour la faire réagir.

Je lui souris et involontairement elle me répondis par un regard d’une tendresse étonnante, je l’aidais à se lever et lui fis l’embrassa sur la joue pour m’excuser de ma froideur de tantôt avant de retourner aux archives, décidé à en finir avec tout ça et à oublier définitivement tout ça.

Au passage, je subissais quelques boutades sur le foin qui était présent dans ma chevelure ainsi que sur ma tunique, quelques blagues de mauvais goûts sur les diverses activités faisable dans cet élément et quelques baffes plus tard, plus rien.

La salle était toujours aussi déserte, je me replaçais au même endroit et me remis à penser aux événements et à me les remémorer …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 28 Mai - 21:44

L’assaut sur Svarga.




Quelques temps après la défaite des hérétiques à Kastély, le roi Philippe et le commandant de l’ordre forgeaient leurs alliance, ayant servis d’intermédiaire entre les deux hommes, j’avais moi-même été convié a la majorité des conseils mais par contre n’avait pas fait partis de tout les combats, en effet les blessures que j’avais récolté lors du combat précédent étaient sérieuse.

Mon épaule droite avaient encore une fois été meurtrie, ainsi que ma jambe, de plus un certain nombre de petites blessures avaient pris place sur l’entièreté de mon corps qui lui-même était tellement affaiblis après le combat, qu’il fallut plusieurs jour de repos intensif pour récupérer, à moi ainsi qu’a Shiva qui avaient autant souffert que moi pour décrocher la victoire.

Cependant, malgré l’absence de ses deux meilleurs généraux et la mort de Siegfried, ce qui limitait son nombre de conseiller à deux, le roi parvient à infliger plusieurs défaite aux ennemis, utilisant même les tactiques que je lui avais enseigné ainsi que les troupes que j’avais formés, un seul obstacle obstruait encore la voie de la paix : Svarga.

Svarga était la plus grande forteresse des adversaires ou ils avaient regroupé leurs forces,bien qu’ayant subis plusieurs revers,les hérétiques étaient toujours présent et se terraient derrière ce formidable bouclier,véritable chef d’œuvre militaire presque imprenable,c’est la q’allait se jouer le sort de la hongrie.

Malgré le nombre limité de défenseur et le grand avantage numérique des alliés, les chevaliers divins ayant reçus des renforts et le peuple suivant le roi dans sa guerre, les ennemis n’étaient pas tellement avantagé et c’est en ce lieu qu’allait se livre la plus sanglante des batailles jamais réalisée en Hongrie.

Malgré ma convalescence je faisais partis de la suite de Philipe et celui-ci me confia un poste important durant la bataille, bien qu’il insistât pour que je reste à l’arrière j’avais insisté pour lutter sur le front, las de voir mes hommes s’en aller combattre sans moi et rarement revenir.

Je ferrais partis de la première ligne d’assaillants et devrais prendre les murs et ouvrir les portes, ou du moins dégarnir asser les remparts pour faciliter l’assaut du bélier.

Cette mission était aussi dangereuse que glorieuse mais me convenait parfaitement, mais pourtant le roi jugea nécessaire de me faire accompagner par Shiva pour me protéger et prendre le commandement au cas ou je ne serais plus en état de le faire.

Je pestais, j’avais du mal à supporter cette arrogante qui prétendais m’égaler voir même me surpasser sans cesse,qui me reprochait chaque erreur et me faisait continuellement des remarques sur l’insouciance et les risques que je prenais alors qu’elle se révélait elle-même aussi suicidaire que moi …

Toujours est-il que quelques jours avant l’assaut les armées se rejoignirent, des ennemis hérétiques de l’ordre eux même virent se joindre à nous pour éliminer la menace Svarog, je retrouvais mes compagnons d’arme et plusieurs nuits furent consacrées aux retrouvailles et au récit de nos aventures.

Sous mes ordres pour le combat étaient réunis tout les guerriers m’ayant accompagnés lors des batailles précédente,tous de solides vétérans,expérimentés et ayant déjà fait couler le sang et survécut au milieu des combats.

Nous disposions de pas mal d’engins de siéges pour la prise des murs : échelles et tours ainsi qu’en soutien des tirs de trébuchets avant l’assaut afin d’affaiblir les défenses, et je disposais moi-même des deux cents hommes à mes ordres pour prendre les murailles et ensuite ouvrir la porte et aider à prendre le reste de la citadelle.

Je préparais mon armement pour ce combat : ma claymore dans le dos, mes spathas à la ceinture ainsi que ma dague, ma cotte de maille, deux épaulières et des protéges bras ainsi qu’un plastron par-dessous ma tunique.

Le jour de la bataille fut décidé, la nuit fut agitée, les soldats ne pouvaient dormir,la tension était omniprésente et les guerriers se chamaillaient pour la première idiotie venue,de plus les dissensions entre les différentes factions étaient palpables,en effet si les hongrois s’intégraient bien ,les hérétiques demeuraient insupportables,mais finalement la délivrance vint et l’assaut commença.

Les murs bien que déjà endommagé étaient recouvert d’ennemis, quelques tirs de trébuchets permis de les alléger un peu, je réunis mes troupes et celle-ci commencèrent à progresser en poussant les tours et portant les échelles, des guerriers étaient armés de tambours pour motiver les troupes et donner la cadence, les alliés poussaient des cris en rythme afin de motiver les premières troupes, je me tenais personnellement au sommet de la premier tour d’où je saluais le roi en brandissant ma lame,à coté de moi se tenait Shiva ainsi que d’autres guerriers,ainsi dés que la trappe s’abattrait nous nous jèterions sur les remparts.

Durant de longues minutes, les tours continuaient à progresser, ne pouvant rien voir étant entouré de bois, la tension et la peur de mourir devenaient étouffantes, un grand fracas se fit entendre sur la gauche et nous comprimes qu’une tour avait été détruire, l’ennemis disposait donc des armes pour nous repousser, à partir de ce moment, la peur se changea en désespoir.

Me hissant avec l’aide des camarades au sommet de la tour, je scrutais le champs de bataille et pus voir que les murs étaient déjà regarnis d’ennemis, des balistes étaient présente pour attaquer le s tours tandis que nos échelles étaient maintenant tout proche des murs, de nombreux soldats abattus par les flèches jonchaient déjà le sol, derrière nous les béliers se traînaient lamentablement.

Soudain,un trait d’acier surgit d’une baliste et vint heurte ma tour,le choc manque de me faire tomber mais je parviens à tenir et l’on m’informe que tout va bien et que seul le flan de la tour à été un peu abîmée,nous continuons à progresser,je hisse Shiva à mes cotés et celle-ci à l’aide de l’arc qui pendouille à son flanc commence à pilonner les murs adverses,quelques ennemis en moins c’est déjà ça et nous deux sommes intouchable,en sur hauteur pour les ennemis.

Finalement, les échelles furent les premiers à toucher les murs et ces porteurs les premiers, a mettre pied à terre dessus du moins a essayer, car ils étaient repoussé inlassablement tandis que les archers ennemis attaquaient ceux en bas, nos tours quant à elle prirent quelques minutes de plus à se lancer à l’abordage, la mienne en premier, seul trois de nos tours avaient étés abattues au total.

La porte s’abattit sur les murs, les arbalestiers ennemis s’étaient placé juste devant l’entré mais n’ures pas le temps de tirer, Shiva et moi surgissant des cieux nous abattîmes sur eux, ma claymore fauchait les tètes des ennemis pris par surprise et déstabilisait les autres, les faisant tombés des remparts, aidés par notre diversion, mes braves prirent pied et se ruèrent sur les défendeurs qui bien qu’armée correctement et se battant avec ardeur ne purent nous retenir longtemps.

Je faisais des ravages au milieux des archers et arbalestiers ennemis qui armés d’arme courte ne pouvaient rien faire contre ma claymore mais bientôt des troupes de chocs ennemis firent leurs apparitions : des guerriers lourds armée de bouclier et d’armures, de mailles, de cuir et parfois même d’acier, je me souvint soudain des guerriers de Kastély, ces mercenaires qui m’avaient causés tant de soucis et compris que ceux-ci sont les survivants de ces détachements.

Pour lutter contre ces redoutables ennemis, je m’armais de mes deux lames, Shiva était à mes cotés, elle aussi avait déjà vaincu quelques tirailleurs à l’aide de sa hallebarde, ce fut la première à s’élancer sur les mercenaires, perçant bouclier et armure de sa lance, elle empala un premier ennemis et évita de justesse, un coups de hache, je me jetais sur le hacheur, profitant que sa tête était sans protection pour le décapiter.

Nous continuâmes à vaincre quelques ennemis en duo, formant un tandem mortel sur l’espace limité étant donné que pas plus de deux guerriers ne pouvaient être en même temps face à nous sur les remparts, ou du moins ne pouvaient se battre, étant donné le manque de place, en même temps, nos hommes débarquant partout sur les murs commençaient à libérer ceux-ci, un bélier commença d’ailleurs à attaquer les portes.

Tandis que les murs tombaient sous notre domination, les ennemis commençaient à se rassembler non loin des portes, leurs archers commencèrent à pilonner les murs ou nous nous trouvions, j’hurlais aux hommes de se mettre à l’abri et les regroupais dans l’une des tours, je divisais les soldats en divers groupes avant de lancer l’assaut sur plusieurs flancs en même temps, en effet empruntant plusieurs escaliers différents, nous parvîmes à attaquer les ennemis a divers endroits.

Mais les ennemis étaient trop nombreux, malgré nos renforts arrivant en continus, nous nous heurtâmes à des murs de boucliers et de vouges, mais les ennemis avaient perdus les murs et nous devions uniquement les retenir le temps que la porte cède et que le gros de nos forces nous rejoignes.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 28 Mai - 21:44

Voila le début,fais sur cette journée ,je pense faire encore quelques pages avant de finir la mission
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 29 Mai - 21:46

Cette mission fait un bide Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Ven 30 Mai - 12:27

J'ai pu lire que la 1ère moitié Ko, et c'est pas mal écrit. Manque un peu d'action (comme la plupart des intermission), mais plutot agréable à lire.

Jfini de lire ça à ma pause de 15h30.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Ven 30 Mai - 19:20

Ben oui,mais la partie action commence plus tard et puis faut bien commencer soft ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 16:50

Très bien cette mission Chaos, très bon début (même si Gordon est toujours aussi..sur-humain, comme à son habitude.. Rolling Eyes ).

Tu compte l'achever ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 20:12

Shocked je sais,je sais mais je doute que je puisse changer mon style et mon idéal de récit épique ^^
Bien sur,je le finirais,j'ai encore deux examens et ensuite j'aurais plus de temps Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 23:25

On en est tous au même stade visiblement mes amis. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 23:28

mais moi et delphi on trouve quant meme le temps de préserver la moyenne de flood Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6056
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 23:30

je crois pas que ça soit vraiment glorieux chaos Rolling Eyes

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 23:32

maigre gloire mais gloire quant meme Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6056
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 23:33

ça dépend du point de vue.....si j'étais un bon admin ça serait tout le contraire Shocked

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 23:39

Mais tu es un bon admin' Dell...(un bon admin' très floodeur, voilà tout... ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Mer 18 Juin - 23:40

Shocked il ne peut renier sa nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6056
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 11:57

j'ai deja dit que vous me laissez pas le choix !!! et puis zut !!!!! meme que d'abord !!!!!!!!! voila quoi !!!! cherry

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 12:25

Quel défence Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6056
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 12:37

héhéhé je sais, j'ai envie de devenir avocat MrGreen

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 18:55

Ce serait cool, tu nous défendrais quand on aurait des problème MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 19:55

What a Face On est pas dans la merde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delpherion
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6056
Age : 27
Localisation : Dans ma bubulle !
Date d'inscription : 01/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Athanasios de Rhodes
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 21:01

ça, tu l'as dit MrGreen

_________________
La guerre, c'est comme la chasse, sauf qu'à la guerre les lapins tirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 21:54

Dell, l'avocat des procès perdu... pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 22:03

Shocked j'imagine déja bien l'avocat de la défence :pender mon client,c'est un enfoiré d'écossais !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Jeu 19 Juin - 22:05

MDR! 11/20.

Vous êtes en forme dite moi... rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   Ven 8 Aoû - 19:30

Le combat était frénétique, je me jetais sur le mur de bouclier tentant d’éviter les vouges qui en dépassaient, mais malgré tout nos assauts, cette muraille semblait ne jamais devoir céder, du moins jusqu'à ce que mon unité personnelle arrive sur les remparts : mes frondeurs grégeois, ces soldats qui s’étaient déjà révélés tellement utile à Kastély vinrent nous apporter une puissance de feu suffisante pour fissurer ces remparts humains.
Les frondes furent tendus et les boules d’argiles remplis de feu grégeois lancée, les capsules éclataient, laissant une pluie de flamme brûlés bouclier et chair, tandis que les autres ennemis hurlaient de terreur à l’idée de partager le même sort, et le mur commença à se fissurer, les ennemis tombaient les uns après les autres et commençaient à reculer.
Malheureusement,la résistance de ses braves avait conduis à de grosses pertes dans mes rangs et seul une grosse vingtaine des guerriers qui m’accompagnaient tenait encore debout ,je me rendis compte de la situation trop tard,pris dans la rage du combat,brisant os et bouclier de ma lame,mais la vérité m’ éclata au visage quant à la place des vougiers,se furent des troupes d’assauts qui se jetaient vers nous,ayant attendus le meilleur moment pour nous repousser.
Les ennemis étaient variés,les hacheurs étaient les plus nombreux,d’autre tenaient des simples épées,des vouges,des fauchards…sur la bonne cinquantaine qui nous attaquait ,une bonne part était équipés d’armure et d’équipements complets,heureusement,la porte céda juste au moment ou ils attaquaient.
Les portes s’écartèrent avec fracas, mais le chemin était obstrué par le bélier, pendant ce temps, les soldats descendaient des tours de sièges mais trop lentement pour venir nous aider, en attendant il fallait survivre !
Je me jetais vers un hacheur qui fonçait vers moi, évitant un coups bien trop lent,je le frappais dans le dos mais déjà un épéiste se ruait vers moi ,tentant de me décapiter mais parant le coups,j’enchaînais avec un coups de boules dans la mâchoire adverse avant d’enfoncer mon poignard dans la gorge ennemie,n’ayant pas le temps de reprendre mon bien,une flèche vint se planter dans l’arrière de ma cuisse,je vacillais.
Tombant à genoux, je scrutais le terrain du regard et vis que les archers ennemis avaient commencé à viser les portes afin de limiter le flot d’assaillant, pendant ce temps, mes frondeurs s’étaient rassemblé pour nous prêter main forte en abattant à distance les fantassins qui nous faisaient face, mais déjà nous étions déjà presque tous vaincu, je vis Wallace au sol, son bras était ensanglanté mais le corps bougeait encore.
Je me relevais et reçus un coups de bouclier dans le visage,je roulais au sol,sentant le goût métallique du fluide sanguin dans ma bouche,je dégainais mes deux lames et esquivais un coups de vouge d’une roulade,je coupais d’un coups croisés les deux jambes de mon opposant avant d’aller voir Wallace qui tentait de se relever,je le portais un instant et le plaça dos au mur,il montra son bras droit et fit un geste que j’interpréta comme :n’a plus…
En effet, l’avant bras de l’écossais traînait un peu plus loin, tenant toujours son bouclier, quant à l’écossais lui-même, il avait une entaille au ventre et son visage était tout en sueur,il semblait avoir du mal à respirer mais il vivait encore,je lui ordonnais de faire semblant d’être mort en attendant les renforts,ce qu’il n’en aucun mal à faire vus son état…
Je me relevais et une seconde flèche vint me percer le torse, je poussais un cri étouffé, mon souffle s’étant enfuis de ma bouche, lâchant mes deux épées sous l’impact, je toussais plusieurs gouttes de sang et vis Shiva, luttant contre deux ennemis à la fois, acculé contre un mur, sa hallebarde était brisée et gisait au sol, elle affrontait donc deux hacheurs avec sa simple épée courte, je tentais de courir vers elle mais trébuchais à mis distance.
Sur ce temps,les cavaliers de l’ordre arrivèrent,affrontant un bataillon venus défendre la porte,mais les ennemis furent rapidement pulvérisé par les braves chevaliers qui grâce à leur élan les broyèrent menus
Je pris une dague qui traînait au sol et la lançais dans le dos d’un des svarogs qui tomba au sol,tandis que Shiva profitait de la diversion pour décapiter le second,elle soupira et rengainant sa lame m’aida à me lever et me conduis à coter de Wallace mais un pique vint lui percer le dos avant que je ne sois assis,elle poussa un gémissement et je vins la pointe ayant sans doute percer une hanche,je me levais et me jetais sur le piquier incrédule qui eu juste le temps de sortir son arme du corps de la guerrière que je l’étouffais déjà.
Serrant sa mince gorge dans mes mains énormes, je subissais ses coups de poings incessant pour se débattre mais une fois plaqué contre le mur, il finit par ne plus bouger, mort, son casque tomba et je vis un garçon d’au plus une quinzaine d’année, son visage était déformé par la peur de mourir et formait un funeste masque.
Je rejetais le corps,incrédule et m’approcha de Shiva,elle semblait encore en état de parler et me dis de la laisser,en effet les renforts arrivaient et affrontaient déjà les ennemis,j’appelais plusieurs de mes guerriers et leur ordonna d’emmener ces deux la à l’infirmerie en désignant mes seconds,Shiva parut vexé d’être ainsi délaissé mais ne dis mots,se laissant emporter,je tapais sur l’épaule de mon camarade et lui ordonnait le courage,il parvint à sourire et me dis de faire honneur à notre contrée.
Je me retournais et arrachait la flèche qui était figé dans mon corps, la cotte de maille avait amortis en bonne partie le choc et la douleur était très supportable maintenant, par contre ma jambe était un cal ver, je l’arrachais du mieux que je pus mais je déclanchais un saignement plus dense et maudissait ma stupidité.
Boitant un peu,je récupérais mes armes et vis la silhouette du roi Philipe qui s’approchait de moi pour demander des nouvelles,il n’avait pas encore eu a lutter et son armure brillait au soleil,il s’assura de mon état et je lui répondais brièvement tandis que ma seconde vague de soldats prenait place dans mon dos,je les réunissais et marchant en tête,me ruait à l’assaut des troupes ennemis déjà au contact avec les hommes du roi,les ennemis nous voyant charger se mirent à fuir et ce furent mes frondeurs qui les achevèrent à distance.
Nous commençâmes à avancer dans les rues, les cavaliers et les troupes du roi prenait tous un chemin différent et nous devions nettoyer la citadelle des bataillons y rodant avant de se rejoindre à la seconde enceinte, nous ne rencontrâmes que quelques dizaines de soldats, rapidement anéantis par mes frondeurs avant même qu’ils puissent fuir.
Mon unité fut la première à arriver devant la seconde enceinte, les hordes ennemies étaient rangées devant la porte, visiblement indifférent à notre arrivée, ils se tenaient en mode défensifs et sur la muraille, les archers semblaient attendre un ordre,les ennemis étaient actuellement plus nombreux mais les troupes du roi ne tardèrent pas à nous rejoindre et nous lançâmes l’assaut,mes soldats se ruèrent avec fureur l’attente ayant excité leur soif de sang encore inassouvie,tandis que je peinais à tenir debout.
Les ennemis restèrent stoïques, et les archers ne tirèrent qu’une fois qu’une silhouette eu fait son apparition : un grand homme, vêtus de noir et portant une grande épée à la taille, ses cheveux longs et noirs descendaient sur ses épaules, il était visiblement le défenseur de la seconde enceinte,il scrutait le terrain,fier et arrogant et se contenta d’un geste de la main pour donner l’ordre de tirer.
La vue de ce guerrier me redonna du baume au cœur, j’aurais sa tête, tôt ou tard,poussant un grand cris,je courais vers les rangs ennemis pour montrer l’exemple,écartant une vouge d’un revers de ma lame,j’empalais un ennemis proche et donnant un grand coups tournant,je décapitais plusieurs ennemis proche,le sang m’éclaboussa entièrement et je continuais à attaquer,pris d’une fureur meurtrière et oubliant complètement toute douleur.
Malheureusement,mes hommes avaient plus de mal à me suivre et ce malgré leur fraîcheur,je me retrouvais donc isolé au beau milieu d’un groupe d’ennemis,ils semblaient avoir décidé de m’abattre et m’attaquaient de partout,je contrais comme je pouvais mais impossible de riposter contre tant d’opposant,heureusement,un sauveur inespéré tomba du ciel,Athan,le grec que j’avais déjà vus dans différents lieus vint à ma rescousse,d’un bond prodigieux il me rejoint et m’aida à me débarrasser de cette vermine grouillante.
Mes hommes me rejoignirent enfin, les ennemis luttaient avec acharnement mais nous parvenions à l’emporter grâce à notre nombre, je fis un signe de tête aux cavaliers qui se dégageaient de la mêlé pour les remercier et menais une nouvelle attaque, mes soldats me regardaient avec un regard mêlé de crainte et d’admiration, ils me suivirent une nouvelle fois dans l’enfer qui s’ouvrait à nous.
Cependant,cette fois,le combat fut de courte durée pour moi,en effet,tandis que je fonçais,frappant de ma lame un maximum d’ennemis,une flèche vint se loger donc mon poumon,en même temps j’étais bousculé par la monture d’un de nos cavaliers et tombait au sol,les ennemis me croyant mort,ne prirent pas le temps de m’achever mais je fus piétiner par mes propres hommes,désireux de venger leur chef,je m’agrippais à la botte de l’un d’entre eux qui faillis m’éclater le crâne par réflexe.
Me reconnaissant,il m’aida à me lever,et je lui hurlais aux oreilles de m’aider à sortir de la,me prenant sur ses épaules,il couru pour se dégager de la mêlé,mais ne pus supporter bien longtemps mon poids,il trébucha quelques secondes après avoir franchis la cohue,je m’écrasais au sol et roulait,choque choc enfonçant d’avantage la flèche,je sentis un flot de sang coulant le long de mon corps et chercha du regard mon homme,je le vis se relever et retomber au sol ,le dos hérissé de plusieurs flèches.
Je poussais un profond soupir et essayais de me relever par moi-même,m’aidant du mur,mais rien à faire,je croulais une nouvelle fois,à bout de souffle,je m’adossais donc au mur,essoufflé par mes efforts,et assistais au combat,les ennemis se battaient bravement,bien que largement en sous nombre,je ne pus m’empêcher de me dire que celui qui avait pus réduire ses hommes à un tel état de fanatisme devait être le plus grand des commandants.
Je restais de longues minutes assis, je sentais ma vue diminuer, et ma douleur s’intensifier quant à elle,tandis que mon tau d’adrénaline diminuait,je désespérais,essayant de me relever encore une fois et retombant de plus belle,j’allais crever tel un chien tandis que mes hommes se couvraient de gloires devant moi ou plutôt se couvrait de sang,car quel gloire y à il à vaincre un ennemis à ce point affaiblis ?
Cependant, tandis que je philosophais, un guerrier passais non loin de moi,je lui hurlais de venir s’occuper de moi mais c’est seulement une fois qu’il fut face à moi que je me rendis compte que c’était un Svarog,qui ayant fuit sûrement le combat un peu plus tôt,tentait de rejoindre ses frères.
-Oh,oui,je vais m’occuper de toi…jubila le Svarog ,tout en dégainant un couteau,il ne portait aucune marque de combat et je compris qu’il avait dus fuir avant même le premier affrontement,il me releva d’une main,tandis qu’il faisait le geste de me percer le cœur,j’attrapais son poignet tenant la lame,mais mes forces étaient bien trop réduites,je parvenais à peine à le tenir à distance,soudain,une monture passa au galop derrière l’homme dont la tête roula au sol.
Le roi Philipe descendit de cheval, me soutint et appelant un de ses gardes du corps me mis en sac à patate sur la croupe de la monture :
-Je ne peux te conduire au médecin moi-même mon brave,ma place est auprès des hommes qui luttent pour moi,mais je t’ordonne de survivre pour que nous combattions à nouveau ensemble,ami…
Disant ces mots,le roi me tapa sur l’épaule et se remis à cheval,et conduisis ses cavaliers au contact,je bafouillais un « oui,mon roi » de formalité et tandis que nous partions au galop,à travers les rues,regardait ce guerrier que j’avais vus passer du statut de guerrier rêvant de gloire et bavant sur les exploits guerrier à celui de roi chevaleresque,s’élançant au galop afin de secourir ses hommes.
Je m’adressais au cavalier qui me regardait inquiet, craignant que je ne rende l’âme avant d’atteindre le camp :
-Hey, l’ami aide moi à me mettre en croupe, c’est une situation par trop déshonorante pour un commandant de se tenir comme une savate devant ses soldats…
Le soldat m’aida et nous rejoignîmes le camp au trot, encourageant les soldats que nous croisions,le cavalier m’aida à descendre de cheval et me soutint jusqu'à la tente du roi,en effet,j’étais autorisé à être ausculter par le médecin royal, les autres étant trop occupé et ce médecin étant réservé uniquement à certains généraux.
Je demandais à mon sauveur son nom :Issac,prénom purement Danois me dis-je,je lui assurais une place de choix dans mon armé si nous survivions et l’autorisais à rejoindre son roi tandis que le médecin avait commencé à m’arracher la flèche planté dans mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs de Svarga   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs de Svarga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Chevaliers Divins :: Le Rôle Play :: Les missions :: Adrian Gordon-
Sauter vers: