L'Ordre des Chevaliers Divins

L'Ordre des Chevaliers Divins regroupe nombre de soldats plus ou moins expérimentés mais se battant pour une cause juste, Dieu.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sombre retour / Nouveau départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Sombre retour / Nouveau départ.   Dim 2 Aoû - 22:13

Adrian était sur les murs de Constantinople, contemplant une foule de réfugiés cherchant à pénétrer dans la citée, cherchant à fuir les bandits qui organisaient des raids de plus en plus ambitieux et meurtriers au fil des mois,le géant regardait avec pitié ces pauvres paysans incapables de manier l’épée et éternellement condamné à reculer devant la menace ou à mourir par l’acier.
Aux cotés du colosse se tenaient son supérieur,Bertrand de Loraine ainsi que le byzantin répondant au nom d’Athanasios,un habile archer et cavalier avec lequel l’écossais entretenait des relations tendues,de part leurs opinions et origines complètement différentes,néanmoins un respect mutuel unissait les deux lieutenants.
Le grec regardait d’un œil navré les fils de la terre, tout en s’appuyant sur les épais remparts,il déclara d’une voix lasse :
-Regardez moi ça,tous ces pauvres gens qui cherchent à trouver un refuge et nous ne pouvons rien faire pour eux,Nous ne sommes pas fait pour jouer le rôle de gardes,si cela continu,ils seront tellement serrés dans ces murs que la cité va exploser…
Tout en prononçant ces mots, l’homme balayait d’un revers de la main la scène, l’écossais se pencha un peu et scruta la foule, lisant l’angoisse et la terreur sur les visages de ceux qui se tournaient vers eux dans l’espoir d’un peu de protection et d’aide, le géant, bien que peu bavard ne put s’empêcher de constater :
-Même les faubourgs ne sont plus vraiment surs…La semaine dernière,des brigands ont incendiés deux bâtiments aux abords de la jetée nord,je comprends qu’ils cherchent à se réfugier la dedans.
L’épéiste se rappelait avec aigreur le spectacle des maisons de chaumes en train de brûler, il avait été le premier à arriver sur les lieus s, les villageois lui avaient lancés des regards plein de pitié et lui, impuissant n’avait pu faire que chevaucher sans succès à la recherche des coupables.
Bertrand hocha de la tête, semblant lui aussi accablé par la situation, le fils du nord ne put s’empêcher d’ajouter tout en contemplant la cité :
-Mais tout de même, regardez ces murs,si hauts que nul ne pourrait les escalader,ces créneaux et postions de tirs asser nombreuses pour couvrir chaque ruelles des faubourgs,ces plateformes pour armer balistes et catapultes,et ces flots qui nous protégent,solidement gardés par les feux grégeois qui ne demandent qu’a dévorer les navires ennemis,l’invasion qu’elle soit terrestre ou maritime est condamnée à l’échec…
Il jetait de regards ébahis partout autour de lui comme si la puissance de cette forteresse lui sautait au visage pour la première fois, il relança sur un ton de plaisanterie :
-Pour ouvrir ces portes, il faudrait soit être doté d’ailes, soit en avoir les clés !
Plusieurs officiers sourirent ou poussèrent de petits rires,l’humour était l’un des seuls réconforts dans ces temps difficiles,mais à vrai dire,l’écossais n’y excellait pas,il tentait de donner une image enjouée mais sa réputation de guerrier impitoyable et effroyablement redoutable le précédait souvent,son nom était connus dans tout l’ordre et il avait surpris plusieurs recrues à le dévisager tout en le surnommant « la terreur des hautes terres »
Le colosse quitta les remparts, se rendant dans la maison lui servant d’habitation et ayant été réquisitionnée au nom de l’empire,il la partageait avec son second,Wallace qui était alité depuis plusieurs jours,souffrant d’une fièvre tenace,Shiva logeait elle aussi dans cette petite demeure,passant plus de temps sur le champ d’entraînement que dans ce refuge,l’écossais vint prendre des nouvelles de son compagnon :
-Je serrais bientôt en état de chevaucher à vos cotés, mes muscles se languissent du champ de bataille.
Le vieil écossais prononçais ses mots avec ferveur, il suivait Adrian depuis plusieurs mois, s’inspirant des exploits de son cadet et le suivant dans chaque affrontement avec fidélité, il avait continué à lutter même après la perte de son bras à Svarga, mais les derniers mois de patrouille avaient finis par saper ses forces au fur et à mesure.
-Ne te presse pas à sortir de ton lit, il n’y a toujours rien à faire, mis à part ruminer sur l’absence d’ennemis à terrasser…
Tout en disant ces mots, le géant tendait un verre d’eau à son compagnon, il agissait envers lui comme si il avait été un père, reconnaissant que ce vétéran veille sur lui, bien qu’il soit incapable de l’égaler dans n’importe quel art, mis à part sans doute celui de la romance.
En effet, malgré ses talents guerriers, le rude highlander avait bien du mal à mettre en ordre ses relations avec l’ancienne commandante des forces hongroises, la froide donzelle semblait toujours aussi farouche et les phases de symbioses ou les deux semblaient pendrent plaisir à être ensemble et à lutter cote à cote étaient bien rares, face aux longes semaines durant lesquelles les deux s’ignoraient proprement.
Le géant écossais se releva, quittant le chevet de son ami, empoignant au passage sa claymore qui traînait dans un coin, n’ayant pas le temps de prendre les poussières, le colosse s’entraînant plusieurs heures durant chaque jour t, appréciant de mettre à l’épreuve quiconque voulait le défier, malheureusement, ils étaient de plus en plus rare à vouloir tenter cette expérience.
Le titan prit la direction du champs d’entraînement ou il trouva Shiva en train d’affronter plusieurs recrues byzantines, qui dissimulés derrières leurs boucliers tentaient de former un mur capable de stoppe la furie, qui armée de sa hallebarde attendait que les jeunots eurent le temps de bien se positionner.
Une fois la barricade de pavois et de vouges placée, la guerrière s’élança, prenant appui sur sa lance tout la plantant dans le sol, lui servant de propulseur, la donzelle frappa le bouclier du centre de ses pieds, le guerrier situé derrière fut propulsé tandis que la lame hongroise était dégainée, elle coupa en un éclair les deux vouges,les trois recrues délaissèrent leurs armes et se lancèrent des regards désemparés,l’un d’eux s’avança et se jeta sur elle,elle rengaina sa lame et lui administrait un coups de pied dévastateur qui le fit choir lourdement sur le sol.
L’un des deux têtes brûlées suivante en avait profité pour surprendre la guerrière,l’encerclant de ses bras,tandis que le troisième se plaça face à elle,il fit un pas et tout en parlant dans un langage inconnu des deux anciens commandant,tenta d’embrasser la furie,grand mal lui en pris vus qu’une fois ses lèvres posées sur celles de l’amazone,elles furent à demi arraché par des coups de dents tandis que les testicules du second byzantin faisaient connaissance avec les talons de la dame.
Les deux jeunots,chacun diminué à leurs façons,reculèrent,ils furent rapidement rejoint par leur camarade et tout en jetant des regards haineux et avides de vengeances sur la femelle,dégainèrent leurs dagues,prêts à lui faire payer sa témérité,le colosse qui avait regarder avec amusement la scène jusque la intervint tandis que Shiva avait reprit ses armes,il plaça sa claymore sur son épaule et progressait vers les 3 jeunes qui semblaient perdre de leurs assurances au fur et à mesure de son avancé,avant qu’il ne fut à porté de dagues,ils semblaient déjà prêt à fuir.
L’écossais, d’un simple coups horizontal porté à deux mains, balaya les trois armes tendues maladroitement dans sa direction, les recrues dont les mains tremblaient,ne purent résister au choc titanesque et avaient lâchés leurs armes,avant de choisir une option des plus raisonnable : la retraite,ou plutôt la fuite la queue entre les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Dim 2 Aoû - 23:10

Vu comment ça commence, je sens que notre ami K-o va encore (pour notre plus grand plaisir) nous pondre un pavé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Dim 2 Aoû - 23:19

Bon ben ça s'est fait, pleine de charme la donzelle. MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Dim 2 Aoû - 23:26

Une beauté..."sauvage" disons.

mais bon, ça change pas trop avec les précédents récits mettant Shiva en action. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Dim 2 Aoû - 23:33

C'est pour vous faire ressentir le profond traumatisme que j'ai dans mes relations,pour le moins chaotique Shocked
Ca m'inspire bien cette bataille,ai envie de la faire en détail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mar 4 Aoû - 22:42

La froide femelle me lança un regard furieux, signifiant ce que chaque membre de cette espèce aimerait pouvoir affirmer : « Je n’avais pas besoin de toi », je haussais les épaules tout en me dirigeant vers un petit attroupement,une dizaine de fantassins de l’ordre était en train de contempler ce qui semblait être un combat à entendre les bruits d’aciers s’entrechoquant,

Je me frayais un chemin au travers de la foule,curieux,les chevaliers s’écartaient devant moi,tout en poussant des cris d’encouragement,je vis soudain un soldat tomber juste à mes pieds,il poussa un gémissement de douleur,il serrait dans sa main gauche une épée courte tandis que les restes d’un bouclier pendaient lamentablement à son autre bras,le bois était fendu sur toute la surface et le membre l’ayant tenu semblait lui aussi brisé,je levais les yeux et vis Wladyslaw,le titan hongrois,doté d’une force et d’une carrure des plus terrifiante pour le commun des mortels,Adrian était l’un des seul membres de l’ordre à pouvoir lui tenir tête.

Le hongrois ne fit pas attention à l’highlander et attrapa l’infortuné vaincu par le pied,il le souleva avec aisance,et d’un air barbare et plein de férocité,lui demanda,tout en souriant farouchement :
-Alors, tu voulais bien un combat à mort, pour m’apprendre à ne plus me servir sur ta table ?
Le géant se mit à rire, avec un air de folie et de sauvagerie, le guerrier prisonnier devenait de plus en plus blême, ne répondant pas et semblant prier, il pendait lamentablement la tête en bas, lançant des regards implorants à ses compagnons, qui gênés ne semblaient pas vouloir risquer de l’aider, l’écossais, las de ce spectacle, prit la parole :
-Lâche ce soldat,si tu tiens à faire des victimes,attend la prochaine bataille…
L’écossais avait parler de sa voix forte,il estimait le hongrois mais ne tenait pas à ce que l’indiscipline règne ainsi,il était lui aussi impatient de lutter,mais tentait justement de ne pas céder à ses envies de duel,redoutant de ne pouvoir stopper son bras et de blesser des guerriers appartenant à son ordre,il serrait néanmoins le pommeau de sa claymore,septique de la réaction du monstre.

Wladyslaw, surpris visiblement qu’on s’adresse à lui sur un ton impératif, sourit, puis s’inclinant légèrement, murmura d’un ton solennel :
-Mais à vos ordres, votre seigneurie…
Une fois ces mots prononcés,il fit un tour sur lui-même pour prendre de l’élan,et d’une main lança son projectile humain sur l’écossais qui le reçut de plein fouet,s’écroulant sous le poids et l’impact de l’infortuné,le fil du nord se releva furieux,tandis que le colosse éclatait d’un rire jovial,l’un des assistants eu l’idée de sourire,il reçu une droite rageuse dans la face,tombant lui aussi cul au sol,l’épéiste écossais serrait les dents avec rage,il se rapprocha du géant qui le surpassait d’une têt,se tapant sur les cuisses avec hilarité,le lieutenant lui lança un regard meurtrier ,et lui cracha à la face avec dégoût.

Le rire pris fin,un silence de mort régna un instant,les chevaliers se lançant des regards peu rassurés,tout en continuant à admirer la scène,préférant tout de même reculer légèrement,le hongrois d’un revers de la main,arracha le cracha qui coulait le long de sa barbe,il lança un regard des plus significatif à son vis-à-vis et en un éclair,tenta de le balayer d’un grand coups de hache,l’écossais eu le réflexe de faire un bond en arrière qui le sauva momentanément de la furie hongroise.
Le nordique recula de quelques pas,ne sachant quelle aptitude adoptée,et semblant regretter son impulsivité,toute fois la fierté reprit sa place prédominante dans le cœur de l’écossais qui se mit en garde,semblant estimer la longueur des deux armes,la claymore était un brin plus longue que la hache du titan mais surtout bien plus rapide,il se lança donc à l’assaut,tenant une frappe de taille vers les bras,destinée à désarmer son opposant via une des manœuvre habituelle de l’écossais,l’ennemi pare le coups de lame mais n’a pas le temps d’esquiver le coups de poing qui suit immédiatement et qui suffit en général à lui faire lâcher son arme.
Néanmoins,le hongrois était un ennemi hors du commun,ne craignant ni la douleur,ni la mort,il ne chercha donc pas à parer le coups,au contraire il leva le bras,exposant son flan tandis que ses membres faisaient exécuter à sa hache un large mouvement,l’écossais,malgré sa précipitation,stoppa son geste au dernier moment,refusant de blesser son compagnon,il fut balayer par le violent coups qui le frappa quelques dixième de seconde après,il voltigea sur deux mètres et tomba au sol,serrant encore sa lame dans sa main mais passablement sonné.

Il eu juste le temps de faire une petite roulade, que la gigantesque lame frappait la terre à l’endroit ou il était étalé un instant auparavant,il se releva péniblement et fis un pas en arrière,ce crétin semblait confondre les duels et :les mêlées,si il n’avait bougé,il aurait été occis sur le coups,ce bouffon n’avait vraiment aucune cervelle,le meurtre d’un supérieur pouvant le conduire à la potence en un instant,l’inconscient souriait à nouveau et parla à l’écossais comme si il s’était adressé à un novice :
-Si tu veux faire le malin, il faut oser frapper, pauvre petite jupette, je crois que je vais devoir t’apprendre ce qu’est un combat….
L’appellation «jupette » n’était pas connue pour provoquer une réaction des plus calmes et réfléchies lorsqu’elle était adressée à un highlander,Adrian n’échappait pas à cette règle,il se rua vers son opposant,épaule en avant et la lame prête à frapper,le colosse voulu faire le même mouvement que précédemment,cherchant à balayer son ennemi mais la hache était cette fois à hauteur de tête,l’écossais eu juste le temps de s’accroupir avant de se projeter en avant et d’infliger un terrible coups de pommeau dans le genoux du hongrois,qui broncha,lâchant sa lame sous la douleur,mais en un éclair,il abattit ses deux poings sur le dos de l’écossais,le clouant au sol d’un coups. Le géant néanmoins accusait le coups,il tenta de faire un pas en avant mais tomba à genoux,le visage crispé par la douleur,l’écossais quand à lui semblait incapable de poursuivre le combat,ne bougeant plus et semblant assommé,Wladyslaw frappa une nouvelle fois le dos du guerrier qui sembla se ranimer sous le choc,mais n’était toujours pas en mouvement.
Le hongrois se releva péniblement et voulu reprendre sa hache et fit un geste envers l’assemblée,semblant vouloir leur prouvé son invincibilité,mais le highlander,toujours au sol,infligea un second coups de pommeau,cette fois dans l’arrière du genoux du colosse qui cette fois poussa un cris de douleur,il fit quelques pas en arrière tout en boitillant,sur ce temps l’écossais se relevait péniblement,avant de recevoir un coups de poings qui le fit choir au sol à nouveau.
Le titan hongrois releva son opposant avec une attitude des plus fraternelle, se dépêchant de l’enlacer dans ses bras gigantesques…avant de le serrer de toute la puissance de sa musculature hors norme, l’écossais en quelques instant fut broyé, sa cage thoracique compressée entre les muscles abdominaux et ceux situé dans les membres du géant.
Le highlander poussa un cris de souffrance, pour la première fois il était dominé,sa force ne pouvait contrer celle de son opposant,son talent en selle et à l’épée ne pouvait le sauver,il cru mourir,se sentant s’affaiblir à chaque coups de genoux que le géant lui donnais,en effet celui-ci poussait des cris hilares tout en essayant d’empêcher celui qui l’avait défier de tomber dans les pommes.
En un instant, son visage changea de couleur,lui qui était en sueur et rouge comme une pivoine devint blanc comme un linge tandis qu’il sentait la lame acérée de la hallebarde de Shiva en train de lui érafler les attributs virils,il ne craignait aucun coups de hache dans le torse,aucune flèche dans les bras,mais une épingle dans les roustons aurait suffit à faire fuir ce monstre.
La voix, empreinte de menace et de froideur émana de la guerrier que se tenait derrière le géant, elle dis avec mépris :
-Lâches le, ou tu serras appelé l’ogre castré….
Le monstre,en un instant lâcha prise,semblant moins fier,il essaya de regarder derrière lui,mais la lame remonta d’un coups,il comprit que ce n’était pas une initiative des plus favorables,et lorsqu’il reçu un coups de pieds dans le fessier,il comprit qu’il ne pouvait faire qu’avancer,courir plutôt,vus l’allure à laquelle le colosse s’enfuit,non sans se retourner et avec un air plein de rage et de conviction ajouté,en découvrant la beauté de celle qui l’avait menacé :
-Tu crieras pour ça, et crois moi, ce ne serra pas que de plaisir…
La femelle lança un regard indifférent vers le monstre, avant de se pencher vers son compagnon,en proie à une terrible quinte de toux tandis qu’il essayait de reprendre son souffle,il parvint tout de même à plus ou moins articuler :
-J’aurais pu m’en sortir seul !
Un instant après, il était évanoui,un fourbe coups de manche de hallebarde l’ayant traîtreusement assommé,Shiva jeta un regard circulaire à l’assemblé,semblant vouloir dire « le spectacle est terminé »,quelques minutes après,deux soldats d’Adrian le ramenait dans sa demeure,accompagné de sa lame,il ne se réveilla que plusieurs heures plus tard,surpris par des cris de terreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 0:23

Ahahah !!!

j'adore Shiva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 2:03

Tant qu'a ce que mon perso ai l'air d'un con,dison que j'aime autant que ce soit à cause d'un autre de ma création Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xamarius
Roi des Langues Pendues
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 23
Date d'inscription : 14/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Rodrigo de Utrera
Grade: Sergent
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 4:44

Ton récit est généralissime Very Happy rien a dire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 10:48

Xamarius a écrit:
Ton récit est généralissime Very Happy rien a dire Wink

C'est clair, j'aurai même dit colonelissime ! Razz

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 11:49

Merci Xama,bientot la partie compliquée : la baston
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 11:53

Allez allez !

moi je vous attend pour écrire des missions là ! ronin2

Parce que c'est pas rien hein, mais j'ai bien envie de faire passer Ceri lieutenant. Embarassed


Dernière édition par Blacksad le Mer 5 Aoû - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 14:56

Lol, le troll castré, pas très orthodoxe mais ça aurait très bien convenu. J'ai bien aimé ce petit combat, Wladyslaw voudra y retourner ça c'est sûr, un petit duel de lutte peut-être ? MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Mer 5 Aoû - 22:23

C'est déja un peu de la lutte au fait,mais faudrait trouver un milieu ou Adrian ne se fasse pas à nouveau démolir,sinon il finira par avoir un peu la honte Shocked
M'enfin,cette relation la permettra une rencontre avec Livio éventuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Ven 7 Aoû - 17:03

Le géant se leva d’un saut, manquant de peu de retomber dans son lit, il se tapota le torse encore endolori et entendit de nouveaux cris, il ramassa les deux fourreaux contenant ses spathas et les enfila à sa ceinture, un instant après, il plaça sa claymore dans son étui dorsal, il jeta un regard circulaire et vit que Shiva et Wallace n’étaient pas présent, malgré l’heure tardive devinable à la noirceur environnante.
Adrian s’élança vers la porte et l’ouvrit d’un grand geste, une chose lui tomba sur les pieds, il recula d’un saut et reconnu à la lumière fugace d’une torche portée par son compatriote qui la tenait à la fois elle et son fléau d’arme, recouvert de sang, le même liquide envahissait les chausses du colosse qui rejeta le corps au crâne fracassé d’un grand coups de pied, Wallace l’informa :

-Des bandits ont envahis la ville,ils ont profités de la nuit pour incendier plusieurs maisons et se baladent dans les rues,massacrant tous ceux qui croisent leurs chemins,c’est déjà le cinquième pillard que j’anéantis…

L’écossais avait du mal à comprendre comment tout cela avait pu se produire, il crut un instant à un mauvais rêve, mais un grand cris lui arracha cette pensée, une dizaine de guerriers couraient dans leurs directions, le géant dégaina ses deux lames, puis lançant un regard à son compagnon, lui ordonna :

-Essaye de rallier un maximum de nos soldats, on se retrouve à l’écurie…
L’écossais, tout en prenant une direction opposée à celle de son second, lui hurla après un instant :

-Et retrouve moi cette putain de hongroise, j’ai un compte à régler !

Aucune réponse ne fut audible, ce qui n’empêcha pas Adrian de continuer à courir,cherchant à semer les bandits le poursuivant,il jeta un regard en arrière,s’assurant que la distance avec ses poursuivants était suffisante,soudain il fit face à une vingtaine de chevaliers,réunis mais ne disposant pas de chefs,les soldats furent heureux de croiser la route d’un supérieur et se mirent après quelques mots sous les ordres du lieutenant,celui-ci ordonna aux archers composant son groupe de se placer sur les créneaux et de tuer un maximum de brigands à distance,tandis qu’il s’élançait à la rencontre de ceux qui plus tôt le pourchassaient,suivis d’une dizaine de fantassins.

Les ennemis furent rapidement balayés, l’écossais menait ses troupes avec sa férocité et hargne habituelle, décapitant en un mouvement le premier épéiste venus, tandis qu’il parait un coups de lance d’un simple geste avant de percer la gorge de son assaillant, ses compagnons ne furent pas moins efficace, abattant facilement les bandits, mal entraînés et moins bien équipés.

Le fils du nord mena rapidement ses troupes à travers la fille,connaissant parfaitement chaque ruelle pour les avoirs souvent traversé,que ce soit en cas de prévisions d’attaques ou plus souvent en se perdant pour rejoindre le camps d’entraînement,une fumée épaisse commençait à envahir la métropole tandis que de plus en plus de flammes éclairaient la nuit,l’écossais et ses hommes croisèrent plusieurs autres membres de l’ordre qui se joigninrent à eux ou rejoindrent les remparts si il s’agissait d’archer.
Plusieurs brigands isolés furent abattus tandis qu’ils cherchaient à piller comme si la victoire était déjà leurs,le manque de discipline dispersait les troupes ennemies un peu partout,ils seront facile à vaincre pensa Adrian,un instant après,il croisait une trentaine d’ennemis,ils chargèrent dés qu’ils virent les blasons de l’ordre,les chevaliers,armés pour la majorité d’épées et de boucliers formèrent un mur défensif derrière lequel le capitaine se réfugia,attendant que l’impact de la charge soit passé pour mener ses troupes dans une contre-attaque fulgurante.
Le choc fut âpre, plusieurs boucliers volèrent en éclats et plusieurs chevaliers furent projeté en arrière tant la charge adverse était brutale, l’écossais privilégiant ses deux lames,se jeta dans la brèche crée par la chute d’un de ses hommes,il abattait les ennemis les uns après les autres,ceux-ci le chargeait avec rage mais l’expérience du lieutenant lui permettait de triompher facilement de chacun de ses piètres guerriers.
Néanmoins,les chevaliers de l’ordres tombaient,malgré leurs expériences du combats,ils suffisaient que l’un de leurs compagnons tombe pour exposer leurs flancs,ce qui arriva malheureusement à mainte reprise,les adversaires étant bien plus nombreux,Adrian ne se rendait pas compte de la faiblesse de ses troupes,trop occupé à faire couler le sang,voyant que ses alliés ne l’entourait plus,il avait empoigné sa terrible lame et fauchait les têtes d’un mouvement répété des centaines de fois ces dernières années.

Un cris lui provint dans la mêlée,il reconnu un instant plus tard,le bruit des sabots frappant les pavés à une allure frénétique,il se retourna et vit une trentaine de cavaliers,ils chargeaient le dos des fantassins de l’ordre,ils étaient tout proche de leurs objectifs quand une volée de flèche s’abattit sur eux,la moitié des cavaliers fut touchée environ,les destriers,pris de panique et glissant sur le sol ensanglanté ,s’étalèrent sur le sol,provoquant la chute de leurs compagnons,une nouvelle volée provenant des remparts,frappa la cavalerie mise au sol.
La destruction de cette menace renforça le moral des troupes et bientôt,les fantassins ayant fortement diminué en nombre,rejoignirent le lieutenant,abattant ceux qui se plaçaient entre eux et leur chef,les bandits reculaient,et bientôt prirent la fuite,seuls quelque uns parvinrent à échapper aux lames vengeresses,pour mieux se faire cribler de traits,Adrian,entouré de plusieurs corps sans vie,sourit,les archers pourraient se révéler des plus utiles avec de tels postes de tir,il se tourna vers ses rescapés :

-Aider à se relever ceux blesser de manière superficielle, achevez les mourants et ensuite rejoignez les remparts, vous serrez en sécurité ou du moins, pourrez servir à protéger nos tirailleurs en cas de besoin…
Les chevaliers se lançaient des regards interloqués,ne semblant pas vouloir achever leurs propres compagnons,le lieutenant,furieux que ses ordres ne soient pas respectés,abattit sa lame sur deux guerriers en train d’agoniser au sol,les guerriers semblaient stupéfaits et apeurés n’osant regarder dans les yeux l’écossais s,tandis que celui-ci,rugissant et recouvert de sang,leur hurlait d’obéir,les subalternes,avec dégoût suivirent les ordres,et une dizaine seulement partirent renforcer les créneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Ven 7 Aoû - 17:03

Le highlander, se mit à courir en direction des écuries, il se doutait que ses actes impitoyables étaient révoltants pour les novices, mais il fallait se dépêcher et si la ville était prise, les blessés survivants serraient torturés ou humiliés comme c’est toujours le cas lorsqu’une ville était prise, et cela, il le refusait…
Il arriva enfin en vue du bâtiment, une trentaine de cavalier était présente, Wallace et Shiva était à sa tête, elle tenait par la bride la monture de son supérieur, celui-ci se hissa rapidement dessus, lui tapotant l’encolure par réflexe, plusieurs voix l’informèrent :

-Nous avons déjà anéantis plusieurs groupes isolés,la charge est presque impossible,le sol est trop glissant dans les rues pavées,et le sang et la fumée rendent la manœuvre encore plus ardue.
L’écossais haussa les épaules et pris l’un de ses lames de cavalier à la main, tenant ses rênes de l’autre :

-Nous allons quitter les rues pavées alors,une bonne part de la citée est encore en terre battue,cela nous laisse une chance,et vus la taille des rues,nous auront l’espace pour nous élancer tous ensemble,essayons de retrouver d’autres alliés…
La cavalerie chevauchait donc à la recherche de leurs frères d’armes, ils massacrèrent plusieurs troupes isolées, Adrian en tête, commençait à penser que cet assaut surprise avait été mal orchestré, vus à quel point les ennemis étaient isolés les uns des autres, ce qui était étonnant vus la minutie dévoilée par les bandits au cours des derniers mois.
Soudain, face aux chevaliers de l’ordre, un groupe compact de guerrier fit son apparition au détour d’une rue, cette fois la cinquantaine de guerriers étaient en formation resserrée, des vougiers se tenait en première ligne tandis que les épéistes et aux faucheurs se tenaient en retrait, prêt à mettre à mort les cavaliers une fois la charge brisée,l’écossais stoppa sa troupe,une voix résonna dans son dos :

-Il en vient aussi derrière nous, nous allons être encerclé !

La voix était celle de Shiva,le géant se retourna et vis une autre compagnie de fantassins,organisés de la même manière,le fils du nord pesta,lui qui pensait les ennemis mal organisé,il s’était fait piéger comme un débutant,étant trop concentré à chercher ses compagnons pour inspecter ses arrières,le géant ordonna à ses cavaliers de former un triangle,il se plaça en tête de celui-ci,ses deux seconds protégeaient ses arrières,cette formation devrait percer celle de l’ennemi et éviter d’être pris en tenaille….

Alors qu’il allait ordonner la charge,le colosse vit que les ennemis en face commençaient à courir vers eux,il sourit,les vougiers statiques étaient efficace,mais en mouvement ils serraient anéantis,le fils du nord talonna vivement sa monture,entourant ses rênes autour du pommeau de sa selle et faisant plusieurs moulinets avec ses spathas,il guida à l’aide de ses jambes sa monture vers un fantassins un peu plus rapide que les autres,qui était un peu en avant,celui-ci s’arrêta soudain,se rendant compte de sa position mais trop tard,l’écossais lui entailla la gorge avec tant de force que celle-ci fut tranchée net.
Les ennemis essayaient de se remettre en formation,mais une brèche subsistait à l’endroit ou se tenait l’ennemi mort,Adrian s’engouffra dans cet espace,frappant au passage les deux vougiers ayant tenté de l’arrêter,d’un mouvement synchronisé,il décapita les têtes qui dépassaient des écus,il se fraya ensuite un chemin en travers de la masse de soldats,martelant de coups de talons sa monture qui continuait à galoper malgré les obstacles vivants,donnant plusieurs coups de pieds en même temps tandis que son maître décapitait chaque ennemi à porté.

Les cavaliers suivant leur capitaine se battaient eux aussi avec rage,fulminant contre les lâches osant les attaquer en traire et en pleine nuit qui plus est,la colère des chevaliers était telle,qu’elle suffit à faire fuir les fantassins,en effet ceux-ci avaient été scindés en deux groupes,transpercé au centre par la nuée de cavalier,les pertes étaient colossales pour les brigands et ceux-ci,cherchant chacun à survivre,s’élancèrent pour fuir au même instant,ainsi les cavaliers ne voyaient plus que des dos et nuques n’attendant qu’un coups de lances ou d’épées pour tomber.
Les cavaliers massacraient aveuglément, Adrian n’étant pas le dernier, son étalon était recouvert d’écume et de sang, mais ils avaient traversés et les ennemis fuyaient,un cris de Wallace informa le lieutenant que le deuxième groupe chargeait leurs arrières,l’écossais rallia ses troupes et ordonna de le suivre au trot,rapidement les rescapés de l’attaque reprirent leurs positions,car malgré le succès de la charge,une dizaine d’hommes étaient tombés au champs d’honneur.
Mais un cri le retint,le géant se tourna encore une fois sur sa selle et vit un groupe de cavalier juste derrière celui de fantassins,ils portaient les couleurs de l’ordre et à leur tête chevauchait un visage connus de Gordon : Bertrand de Laurainne en personne,il n’était accompagné que d’une vingtaine de cavaliers,ils s’élancèrent pour charger dans le dos des ennemis,Adrian se plaça à la tête de ses cavaliers,se frayant un chemin parmi ses soldats,avant de charger à son tour sur le groupe d’ennemis.
Les adversaires furent mis à mort en un éclair,les deux charges de cavaliers lourds les brisant avec une effroyable efficacité,les deux officiers se rejoignirent,les montures écrasaient les blessés et pataugeaient dans le sang,Bertrand s’informa auprès du lieutenant :

-De combien de cavaliers disposes-tu Adrian ??
L’écossais lança un regard derrière lui, et ne sachant pas distinguer ses propres cavaliers de ceux de son supérieur, estima :

-Nous sommes encore une quinzaine, quels sont vos ordres ??
Le commandant lui fit signe de le suivre,le géant se place à ses cotés,ne disant mot,les deux troupes s’unirent pour former un groupe d’une quarantaine de cavaliers environ,la majorité des chevaux étaient déjà épuisés,les bras étaient fatigués de manière l’épée,celle-ci était ébréchée et chacun espérait retrouver d’autres compagnons,lançant des regards interrogateurs à chaque cadavre croisé,cherchant à savoir si il s’agissait d’un ami ou d’une simple connaissance,plusieurs sanglots éclatèrent en cours de route,les deux officiers restaient imperturbables,cherchant à trouver un plan pour repousser l’ennemi.

Tandis qu’ils pénétraient dans une grande rue,les chevaliers virent au loin d’autres cavaliers,au moins 60 estima l’écossais,ils remplissaient la rue en largeur tandis que la troupe de cavaliers lourds n’en occupait que les 2/3,ils étaient montés sur de petits chevaux et pour la plupart étaient armés de vouges et d’épée,sans protections en majorité,une cavalerie légère destinée à sillonner la ville pour anéantir les chevaliers isolés sans doute,le commandant ordonna la charge,s’élançant seul vers l’ennemi,immédiatement suivis par Gordon et leurs cavaliers lourds.
Les chevaliers étaient moins nombreux,mais ils formaient une élite montée,quiconque craignait une charge de cavalerie lourde sur un champs de bataille,ils s’élancèrent et firent tremblé le sol,les éclaireurs ennemis s’élancèrent eux aussi,plus rapide mais avec bien moins de puissance,les guerriers de Bertrand utilisaient des lances semblables à celles de tournois,fort longue et effilées,tout ceux qui se trouvaient face à eux furent empalés avant d’avoir pu bougé,ils dégainaient ensuite leurs épées,ils étaient les gardes du corps du commandant et surpassait largement leurs opposants.
Adrian,menait ses troupes avec férocité,ne cherchant pas à parer les coups,cherchant seulement à percer les corps et trancher les gorges,il évitait par réflexe les coups de lances et prévoyaient les coups d’épées porté par les adversaires,qui peu expérimenté,devaient faire face à de nombreux vétérans,Shiva était aussi meurtrière que son compagnon,perçant les ennemis de loin grâce à sa hallebarde extrêmement longue,Wallace quand à lui utilisait une longue faux ramassé sur le corps d’une fantassin,il pouvait désarçonner facilement les opposants grâce à elle.

Bertrand quand à lui se battait avec dextérité et vaillance, malgré la fatigue visible sur son visage,ses assauts étaient précis et rapides,les opposants étaient nombreux mais en quelques minutes,ils avaient perdus plus de la moitié de leurs effectifs,le lieutenant Adrian fut mis à terre soudain,un coups de vouge ayant frappé sa jambe et l’ayant fait perdre son équilibre tandis qu’il était en appui sur ses étriers pour percer d’un coups son opposant.
L’écossais tomba lourdement,lâchant ses lames,il dégaina sa claymore et d’une main se remit en selle,constatant que seul sa cotte de maille était endommagée,sa jambe n’avait rien,il s’élança entre deux adversaires,les frappant de taille l’un après l’autre,sans que ceux-ci n’aient eu le temps de réagir,il fut brutalement bousculé par un cavalier qui venait d’être presque assommé par le commandant,Adrian dans un excès de rage,frappa avec force les flans de ce gêneur,celui-ci fut balayé de sa selle et tomba au sol,tandis que ses intestins restaient en selle.
Les cavaliers légers gisaient tous au sol ou presque, l’ordre avait perdu une dizaine de braves encore une fois,et déjà de nouveaux opposants étaient visibles au loin,Adrian jeta un coups d’œil vers ses braves,ils étaient épuisés et pas un d’entre eux n’était recouvert de sang,de plus une épaisse fumée envahissait la ville,une maisonnée étant en train de brûler à quelques mètres,la fumée faisait pleurer certains,à moins que ce ne soit la perte de leurs frères ou plus vraisemblablement la douleur d’une blessure,Adrian vit Bertrand,il semblait épuisé,dieu sait depuis combien de temps il luttait,il semblait avoir du mal à tenir en selle,le géant pointant les opposants du bouts de sa lame,l’avertit :

-Commandant ! D’autres arrivent par la !
Bertrand lança un regard las dans la direction, aucune peur ne fut lisible sur son visage, mais une lassitude des plus intense,il se ressaisit et cria au lieutenant :

-Adrian, emmène dix hommes et prends la rue des bottiers !
Le fils du nord eu un doute,il chercha du regard la rue et vit une plaque en bois ayant la forme d’une botte,reconnaissant l’endroit,il comprit la tactique de son supérieur et hocha la tête,il fit signe à plusieurs de ses soldats de le suivre tandis que Shiva et Wallace lui emboîtèrent le pas par habitude,ils trottèrent jusqu'à l’extrémité de la rue,qui semblait avoir été épargnée par les combats,du moins ils le pensaient jusqu'à ce qu’une poutre enflammée s’abatte sur leur route.

Les chevaux reculèrent, poussant de grands hennissements tout en marchant en arrière, certains tentèrent même de désarçonner leurs cavaliers pour prendre la fuite, l’un des cavaliers cria :

-Il faut rejoindre les autres, ils ne voudront jamais passé dans ce brasier !!
En effet, les destriers, bien qu’habitué à la mêlée, craignait pas instinct le feu,ils pouvaient s’habituer aux traits enflammés et autres projectiles inflammable,mais traverser un obstacle enflammé nécessitait un entraînement et une excellente relation de confiance avec le cavalier.
Adrian regardait par-dessus les flammes,logés sur sa gigantesque monture,il pouvait distinguer les fantassins en train de charger,il entendit aussi les cris de ralliement de Bertrand,il pensa : « Si on ne charge pas,ils sont mort et sans commandant,les troupes perdront espoir »,il jeta un coups d’œil à ses compagnons,puis serrant fermement sa claymore dans une main et ses rênes dans l’autre,se pencha vers son cheval « je t’en prie,donne tout ce que tu as »,un instant après,l’écossais s’élançait dans les flammes.
Traversant l’épaisse fumée d’un bond,l’imposant Shire poussa un cris de douleur,une partie de ses poils situés au niveau des pieds avait pris feu,le caparaçon aux couleurs de l’ordre commençait lui aussi à s’enflammer tandis que la tunique de l’écossais s’embrasait,il fut néanmoins suivis de ses compagnons,la monture emportée par son élan,continua dans son galop de charge,l’écossais put voir les visages horrifiés des opposants qui arrêtèrent de courir,regardant avec leurs flancs exposés.
Le highlander voyait la scène comme au ralentis,entendant ses mots comme si ils n’avaient pas étés les siens : « Fauchez les,à mort les fils de putain !! »,sa propre voix,emplie de rage l’horrifia,il pensa ensuite qu’il devait ressembler à l’un des cavaliers de l’apocalypse,émergeant des flammes de l’enfer,dans un brouillard lugubre et menant une troupe fantomatique derrière lui…
L’instant suivant,il était dans la mêlée,sa monture balayait dans sa charge tout ceux qui se dressaient,galopant tout droit,sans se soucier de rien d’autre que des coups de talons dans ses flancs,son cavalier frappait aveuglément,les cadavres s’entassaient sur son passage,il poussait des cris de rage à chaque frappe,une voix s’éleva : « c’est un démon !! » ,l’écossais en effet une nouvelle fois ressemblait à un véritable berseker,ne vivant que pour la guerre et ce sans jamais craindre la mort..
Les compagnons du lieutenant n’était pas beaucoup plus rassurant, suivant les traces de leurs capitaines et achevant les blessés, causant de nouvelles pertes à l’ennemi tandis que Bertrand et ses cavaliers frappaient de face et qu’un groupe de fantassins mené par un de plus grands meneurs d’homme de l’ordre : Ceri de Glamorgan venait de faire son apparition, chargeant les arrières du groupes ennemis.
Cette attaque collective fut un exemple d’efficacité mais aussi de barbarie, en effet les opposants ainsi dispersé furent pris d’un vent de panique mais furent littéralement massacrés, chaque chevalier était devenus une bête sauvage, cherchant à tout prix à tuer son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Ven 7 Aoû - 17:04

Adrian entendit Bertrand donner des ordres au gallois, tandis qu’il frappait dans le dos plusieurs fuyards,il ne les comprit pas vraiment,mais entendu le commandant l’appeler,il le regarda avec un air d’effroi puis lui ordonna de le suivre,précédé par les fantassins qui couraient,mené par leur capitaine.
Soudain, tandis qu’ils s’empressaient de battre en retraite, les deux officiers faillirent être écrasé par une bonne partie de la façade d’une auberge, qui dévorée par les flammes continuait s’écrouler, bloquant la voie des cavaliers, Adrian était prêt à resauter à travers les flammes, agissant comme un automate et ne semblant plus réfléchir mais Shiva le prit de vitesse et lui montra que les tuiles et autres parties du toit continuait à choir sur la rue, la traversée était impossible…
L’écossais se retourna, il vit que des nuées de nouveaux opposants à pieds s’étaient attroupés autour des cavaliers, le géant pensa : « combien sont ils, nous en avons déjà massacrés des centaines, mais il en revient toujours d’autres… »

Wallace lui désigna une petite rue proche, une dizaine de soldats adverse la bloquait, mais c’ était la section la plus vulnérable du cercle adverse, l’écossais la montra à Bertrand qui lui susurra : « passer avec vos hommes, nous vous suivrons si possible, sinon ne vous retournez pas ! »
Le lieutenant hocha la tête,et réunit ses compagnons pour une nouvelle charge,mais il sentait que celle-ci serrait la dernière,les chevaux n’en pouvaient plus,tous boitaient,que ce soit à cause la fatigue ou d’une blessure,mais la force de la nature que chevauchait le fils du nord était à deux doigts de tomber,néanmoins,l’écossais chargea encore une fois,combien de fois avait il mené l’assaut durant cette nuit se demanda il tandis qu’il bousculait et frappait ceux qui protégeaient la rue,il regarda en arrière et vis que la moitié des ennemis présent couraient dans leurs directions,il regarda droit devant lui,il voyait la route dégagée en face,sa monture fut un ultime saut en avant,imité par ses compères,plusieurs chevaliers tombèrent dans ce forcing du barrage,mais Adrian,Shiva,Wallace et 4 autres cavaliers parvinrent à s’extraire de la masse grouillante à grands coups d’acier.
La monture de l’écossais continua au galop le temps de mettre suffisamment de distance avec les adversaires puis s’arrêta, l’écossais intrigué, inspecta sa monture, mettant pied à terre, l’instant d’après, le destrier s’écroulait sur le sol, une gigantesque tache de sang l’entourant immédiatement.
Les jarrets du colosse étaient tailladés en plusieurs endroits, les flammes avaient meurtries la chair et le poitrail était tailladé en des dizaines d’endroits différents,le sang était sec en plusieurs endroits,le titan avait continué à protéger son cavalier malgré les blessures,avaient puisés dans ces ultimes forces pour ne pas l’abandonner à la mort et avait pris sa place dans la liste des victimes de la guerre,l’écossais restait fixe,regardant chaque blessure,il se pencha et découpa plusieurs crins de sa monture,les réunissant auparavant en une longue tresse et la place cérémonieusement dans sa bourse sans dire un mot,il pris dans ses bras la gigantesque encolure dans un ultime geste d’adieu,il ordonna ensuite aux autres de mettre pieds à terre.
Ses compagnons furent troublé de cet arrêt, lui qui auparavant semblait être un démon surgi de l’enfer, il dégageait maintenant une tristesse palpable, cette période fut comme un instant de sérénité au milieu de la bataille, l’écossais partit en courant vers les portes de la citée, il savait que c’est à cet endroit que les ennemis serraient le plus rassemblés et qu’il aurait le plus de chance de pouvoir venger sa monture.
Nul larme n’apparut sur le visage du géant,ses bras et mains tremblaient,il sentait une rage meurtrière monté en lui,il était de ces chevaliers qui ne décident pas de devenir cavalier pour le prestige que cela apporte ou pour pouvoir s’enfuir plus facilement de la mêlée,mais uniquement car les chevaux étaient les seuls êtres capables de l’apaiser,de lui faire oublier les atrocités commises et la mort de tant de compagnons,la perte de cet unique réconfort déclencha un déchaînement total dans le cœur du titan.

Les premiers ennemis rencontré juste après cet événement purent en attester,l’écossais sans se soucier de ses
arrière,se jeta sur un groupe de cinq d’ennemis visiblement perdus i,il courut,balayant d’une frappe si large et si puissante qu’elle atteignit plusieurs victimes,tout ceux qui lui faisaient face,il subit une large entaille sur le torse,cote de maille et tunique furent déchirée et pourtant,cela n’empêcha pas l’highlander de massacrer en quelques instant les opposants,anéantis par cette haine terrifiante grandissant dans le cœur du chevalier.
Adrian se rendit compte à cet instant qu’il avait atteint son objectif, la porte, plusieurs chevaliers de l’ordre étaient présents, y compris Ceri, ils venaient visiblement d’avoir à combattre et les bandits vaincus par l’écossais semblaient être des fuyards cherchant à battre en retraite, le géant s’avance vers le galoi qui lui lançant un regard surpris déclara :
-Content de vous savoir en vie, Gordon
Le chevalier semblait sincère, bien que peu affectif,Adrian appréciait ce sergent dont les capacités au combat était réelles et qui était reconnus pour son ingéniosité,il vit aussi Skapty,un danois,guerrier du nord tout comme lui,avec lequel il n’avait jamais parler,mais dont les exploits guerriers avaient valus une promotion rapide,il ne devait pas être incompétent,l’écossais répondit avec automatisme :

-De même pour vous, Clamorgann…
Il salua Skapty d’un geste de tête,que le nordique lui rendit,il était lui aussi recouvert de sang,Adrian jeta un regard autour de lui,contemplant les chevaliers rescapés,tous étaient en piteux états,soit blessés,soit tout simplement à bout de force,mais plusieurs souriaient..

-Quel est l’état des lieux ?
Le gallois répondit tout en regardant ses troupes :
-Nos pertes sont très élevées mais le combat touche à sa fin.
Voyant l’incompréhension sur le visage de l’écossais, il ajouta :
-Le général est mort et ses troupes sont dispersées et paniquées .Ce n’est plus qu’une question de temps….
Le sergent ajouta, après avoir repris son souffle :
-Le gros de l’ost ennemi se fait rapidement repoussé par Bertrand, il devrait débouler dans peu de temps, avec un peu de chance, complètement désorganisé…

L’écossais hocha de la tête, tant mieux, que tout cela se termine, d’une manière ou d’une autre,il ajouta,comme pour lui :
-Bien, nous allons nous joindre à vous, achevons cette foutue bataille

Adrian se rendit compte soudain que l’aube était arrivée, et la fraîcheur matinalle avec elle, il apprécia ce petit instant de sérénité, qui fut bien bref hélas, les chevaliers se placèrent en demi-cercle devant la porte principale, afin de s’assurer que nul ne puisse passer.
Un ennemi seul fit son apparition,courant en tous sens comme un dément,désarmé et blessé,le guerrier ne regardait même pas vers ou il se dirigeait,il vit soudain les chevaliers et s’élança en poussant un cri bestial,Adrian décidé à finir cette mascarade s’avança mais fut précédé par Ceri qui préféra assommer le dément,le géant lui lança un regard aigre,ces pourceaux devaient êtres abattus,ils avaient commis plus de meurtres et fait plus de victimes en une nuit qu’en un an…

Une voix se fit entendre :
-les voila !!
En effet les ennemis arrivaient, semblable à un troupeau, l’écossais se tournait vers ses rescapés ayant renforcés les rangs de leurs compagnons, ils formaient un mur de bouclier de plus hermétique,une hallebarde seule dépassait de celui-ci,l’écossais se frappa le torse et hurla ;
-Tenez les rangs !
Le gallois non loin ajouta :
-On les achève ici !
-Pour l’ordre, pour la victoire !!
Surenchérit le danois,le géant prit sa place dans la formation,plaçant sa claymore devant lui comme un terrible pique,un instant après,la charge se fracassait sur les boucliers,les corps s’empalaient sur les lances,les ennemis cherchaient plus à fuir qu’a lutter,ainsi ils se concentraient tous sur un seul endroit,les chevaliers tinrent bons et furent rejoint par leurs compagnons,qui malgré le sous nombres,encerclèrent leurs ennemis.

Le géant fit un nouveau carnage,la claymore faucha plus de vie sur ces quelques minutes que sur les derniers mois,les bandits furent massacrés sans la moindre pitié,achevé une fois au sol,décapiter une fois blessé,cet instant fut digne des pires boucheries.
Les chevaliers une fois leurs œuvres de morts achevé, poussèrent des cris de victoire, Adrian quand à lui rengaina sa lame, quittant sur le champs cet endroit,il s’en retourna paisiblement sur les remparts,suivis de Shiva et de Wallace,il regarda le ciel bleu,admirant la beauté du lever de soleil,une voix résonna ensuite,le tirant de ses songes :

-Le grand maître est tombé !!

Cette phrase fut répétée en échos, les chevaliers semblaient atterrés, le géant quand à lui, contemplant la beauté céleste, murmura :
-Des centaines voir des milliers d’autres sont tombés aujourd’hui…

Beaucoup de chevaliers, avec la mort du maître,eurent l’impression de perdre quelque chose d’important,Adrian lui aussi avait égaré et cela à coups sur,une chose primordiale et nécessaire : l’unique joie et fierté qu’il lui restait :sa monture…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 3:13

Rien à dire. 10/10. C'est excellent Ko, bien écrit, palpitant, reprennant les histoires parallèles. Seul quelques faute d'otrhotgraphe (et peut-être aussi aéré un peu tes paragraphes) pourrait être à relever. Mais sinon ; AllGood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
SopraluK
Grand Maître de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/07/2007

Votre Chevalier
Nom: SopraluK
Grade: Grand Maitre
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 10:40

Je pense que Blacksad à tout dit, merci ça m'a occupé pendant un bon moment (et ce ne fut pas une occupation désagréable) ! king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordredeschevaliers.big-forum.net
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 11:20

Shocked content que ca vous ai plus,mes suis bien fait chier à tout écrire d'une traite pour ne pas ralentir le rythme du fofo.
Pour l'ortographe,à la fin surtout il doit y avoir quelques fautes,mais je pense pas des trucs trop traumatisants.
Par contre,j'ai bien introduit la bestialité de mon perso,suis content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 13:11

Oui, j'aime bien le côté associal (autiste ?) de Gordon auquel se mêle une brutalité qui le laisse le plus souvent de marbre. Une machine de guerre quoi. ronin2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
SopraluK
Grand Maître de l'Ordre
avatar

Nombre de messages : 232
Age : 26
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 14/07/2007

Votre Chevalier
Nom: SopraluK
Grade: Grand Maitre
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 14:53

Sa me fait penser à un terminator moins futuriste... knight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordredeschevaliers.big-forum.net
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 15:08

Citation :
Le fils du nord mena rapidement ses troupes à travers la fille,

Ro franchement chaos c'est dégueux, autant sur une seule fille ? silent
MrGreen

Quelques fautes en effet, mais sinon, une sauvagerie palpable, un gros barbare qui massacre ses propres hommes et n'est triste que pour son cheval...oui un bon gros associal quoi. lol!

Sinon y a pas à dire, ça défoule rien qu'en te lisant. ^^

(Par contre prépare toi à te faire engueuller par Bertrand quand il finira par apprendre que t'as achever tes propres bonhommes je pense... MrGreen )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xamarius
Roi des Langues Pendues
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 23
Date d'inscription : 14/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Rodrigo de Utrera
Grade: Sergent
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 20:36

SquallDiVeneta a écrit:
Citation :
Le fils du nord mena rapidement ses troupes à travers la fille,

Ro franchement chaos c'est dégueux, autant sur une seule fille ? silent
MrGreen

Quelques fautes en effet, mais sinon, une sauvagerie palpable, un gros barbare qui massacre ses propres hommes et n'est triste que pour son cheval...oui un bon gros associal quoi. lol!

Sinon y a pas à dire, ça défoule rien qu'en te lisant. ^^

(Par contre prépare toi à te faire engueuller par Bertrand quand il finira par apprendre que t'as achever tes propres bonhommes je pense... MrGreen )

Je suis plié ! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   Sam 8 Aoû - 20:43

Des débats relativement hostiles avec mon supérieur ne serraient pas pour me déplaire in fact Smile
Boarf,tant mieux si le sentiment est bien passé,c'est celui-la que je voulais transmettre,et pour les fautes,je m'en serrais douté =/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sombre retour / Nouveau départ.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sombre retour / Nouveau départ.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Chevaliers Divins :: Le Rôle Play :: Les missions :: Adrian Gordon-
Sauter vers: