L'Ordre des Chevaliers Divins

L'Ordre des Chevaliers Divins regroupe nombre de soldats plus ou moins expérimentés mais se battant pour une cause juste, Dieu.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hors mission : montée en grade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Hors mission : montée en grade   Lun 12 Oct - 16:17

La bataille du col vert avait été un véritable succès pour l’ordre des chevaliers divins, les pertes avaient étés plus que raisonnable, très peu de chevaliers étaient tombés et ceux emprisonnés avaient pu être délivré, les bandits quand à eux avaient étés massacrés, ceux qui avaient combattus avaient péris bravement, ceux qui avaient fuis avaient étés traqués et mis à mort les uns après les autres par la cavalerie de l’ordre.

En réalité, pas véritablement toute la cavalerie, juste un infime petit groupe de guerrier, commandé par le lieutenant Adrian Gordon, seulement une dizaine de cavaliers lourds, chevauchant de puissants shires et portant les terribles faux de guerre, armes leur ayant valu le surnom de « faucheurs », tandis que leur chef les surnommait les exécuteurs.

Cette poignée d’homme avait,suite à la bataille ratissés la région aux alentours de l’ancienne forteresse rebelle,ils avaient terrassés tout ceux qu’ils avaient soupçonner d’être opposé à l’ordre,parcourant la campagne au galop et anéantissant tous ceux qui fuyaient à leur approche.

Les paysans aux alentours tremblaient, cette troupe hantait toujours les plaines alors que les combats avaient pris fin une semaine plus tôt, Bertrand de Loraine envoya un message au lieutenant Gordon, ses ordres étaient les suivants :

« Lieutenant, votre acharnement à anéantir nos opposants est tout à votre honneur, mais il est temps que vous cessiez cette chasse à l’homme, si certains ont survécus, ils serviront à colporter la nouvelle de notre victoire, et de la force de l’ordre, je vous ordonne donc de rejoindre notre camps dans les plus bref délais, nous avons à nous entretenir… »

Le géant lui attentivement la lettre avant de la coincer dans sa ceinture et de faire signe au messager qu’il pouvait disposer, il jeta un regard à son tabard, le sang séché formait des croûtes sur le tissu ainsi que dans ses cheveux, il recouvrait aussi le poitrail de sa monture ainsi que ses armes, ses acolytes n’étaient pas plus propres, seul Shiva était présentable, sa hallebarde uniquement était souillée, Adrian se tourna vers ses soldats :

-On nous réclame,nous rejoignons le château de l’ordre,une fois de retour,empressez vous de cacher ce que vous avez pu piller,il ne faut pas la moindre preuve contre nous,quand aux prisonniers…

Les hommes lancèrent chacun un regard à l’arrière de leur monture et une hilarité soudaine se fit entendre, une seule personne ne réagit pas, la terrible amazone hongroise qui se contenta de fixer dans les yeux le lieutenant qui lui rendit son regard sans sourciller, il enchaîna :

-Coupez les cordes, ils nous ont asser ralentis…

Dans un même bruit d’acier, chacun dégaina sa dague et découpa la corde qui liait sa selle à une étrange masse sanglante, nul n’aurait pu deviner que ces choses avaient étés des corps humains à une époque, quelques heures plus tôt à vrai dire, des brigands avaient voulus tendre une embuscade à la troupe, ils avaient réunis une trentaine des leurs, et avaient lancer l’assaut, profitant du passage du groupe dans une foret dense.

Chacun des pillards était accompagné d’au moins deux compagnons pour attaquer le guerrier qui lui avait été assigné, ils attendirent que les chevaliers se séparent pour continuer leur recherche, et soudain, se ruèrent sur les combattants isolés.

Mais les infortunés avaient une nouvelle fois sous estimés leurs adversaires, chacun des faucheurs était un guerrier ayant été entraîné par le démon du nord, par conséquent ils avaient endurés des épreuves bien plus difficiles, les montures elles-mêmes étaient dangereuses, en effet elles avaient chargés directement dans la direction des opposants, avant même que les cavaliers ne sentent leurs présences.

Des hurlements avaient résonnés à travers les arbres, le vacarme était ahurissant malgré le petit nombre de protagoniste, partout c’était le bruit des lourdes épées à deux mains en train de faucher les têtes ou d’entailler les chaires, le massacre avait été bref, les chevaliers avaient tués leurs vis-à-vis en un éclair, leur chef avait eu la chance d’avoir à disposition quatre opposants pour lui seul.

Le quatuor l’avait chargé de front, poussant un grand cri de rage, le colosse avait mis pied à terre, sautant d’un bond avant de se ruer dans la direction des ennemis, il avait frappé d’un énorme coups circulaire, décapitant le brigand situés au centre du groupe, les autres avaient étés plus coriaces.

Le géant avait exécuté un bond en arrière pour éviter les coups maladroits de ses opposants, il dégaina sa dague et la lança avec force, déchirant la gorge d’un des trois rescapés, au même instant, l’un des deux fut frappé par la lame circulaire de Shiva, il n’en restait qu’un, qui fut empalé au même moment par la lance et l’épée des deux officiers qui frappèrent avec un parfait synchronisme.

-Ces idiots n’ont même pas dégainés m’attaquer…
Soupira la redoutable femelle.

-Sans doute qu’ils estimaient que tu étais la plus faible…

Le colosse sourit, malgré son sexe, cette furie était sans nul doute l’un des éléments le plus dangereux de cette minuscule armée, voire le plus dangereux après le lieutenant lui-même.

Chacun des chevaliers revint, les armes et vêtements ensanglantés, leur capitaine interrogea :

-Il reste des survivants parmi vos agresseurs ?

Les blessés avaient étés réunis, ensuite l’écossais avait ordonné que chacun attache un prisonnier à sa selle, chacun obéit sans poser de question, seul Shiva refusa, comprenant les intentions du colosse qui égorgea les captifs inutiles.

Il ne fallut pas plus des quelques minutes pour que le premier prisonnier tombe, ne parvenant pas à suivre le rythme exigé par le cavalier qui le tirait, celui-ci stoppa et appela son supérieur qui ordonna de continuer, partant au galop, traînant derrière lu son propre boulet qui était lui aussi allongé sur le ventre.

Au fur et à mesure de la course,les onze pillards finirent par choir,traîné sur un sol rocailleux et recouvert de plaies,les cris des infortunés rythmaient la traque,après plusieurs heures,plus le moindre son n’était audible tandis qu’une traînée sanglante succédait au passage du groupe.

Le message ne survint qu’une journée après l’embuscade, durant tout ce temps, les corps s’étaient disloqués au grés des rencontres avec les obstacles, laissant la un bras, la une jambe, pour le plus grand plaisir des charognards, en effet, un petit groupe de corbeaux suivait en permanence le groupe, ils se ruèrent sur les monticules de chaires avec appétit une fois que ceux-ci furent abandonnés.

Il fallut une journée de marche pour rejoindre le cg, le trajet fut parsemé de rires et d’évocations des combats antérieurs, les faucheurs avaient réussi leur première épreuve, et avait largement contribué à la victoire, leur capitaine quand à lui demeurait silencieux mais souriait malgré tout, il n’ouvrit la bouche que pour interroger ses soldats et recenser le nombre de victimes que chacun avait à son propre conteur.

Le gagnant de ce petit concours fut un dénommé Hannibal, un grand guerrier, presque aussi haut qu’Adrian et de même constitution, son visage était froid comme celui de son supérieur, mais il était souriant et ce même si ses sourires semblaient toujours dissimulés une tristesse contenue, ses cheveux, longs et noirs descendaient très bas dans son dos, il reçu une dizaine d’écus de la part de son supérieur en récompense à sa bravoure.

Le chevalier accepta en hochant de la tête humblement, Adrian remarqua que sa faux ne semblait pas avoir servis tandis que sa claymore était dans un bel état, il l’interrogea :

-D’où viens ce nom ? Hannibal…il ne sonne pas calédonien.

L’homme répondit avec fierté :
-C’est le nom d’un ancien général connus pour ses qualités tactiques, dans ma famille chacun des fils reçoit le nom d’un grand guerrier, j’ai eu la chance d’hériter de celui-ci…

Les autres soldats lui lancèrent des regards respectueux, la majorité de ces hommes provenaient de familles pauvres et dénué de réelles éducations, tandis que le gagnant du jour semblait provenir d’un milieu aisé ou du moins cultiver, et pourtant il luttait au même rang qu’eux, le lieutenant déclara :

-J’espère que tu ferras toujours honneur à ce nom comme tu l’as fais ces derniers jours,ceux qui montreront le plus d’ardeur auront droit à un supplément,prélevé sur ma propre solde,par contre ceux qui n’auront pas su montrer autant de hargne que leurs compagnons seront punis…

Adrian s’approcha du guerrier qui avait selon ses propres aveux,fais le moins de victimes,seulement 6 sur la dernière semaine,le géant l’attrapa à la gorge,l’étranglant d’une seule main tandis que l’autre essayait de desserrer son étreinte,le titan attendit que le soldat ne réagisse presque plus pour le lâcher,le corps tomba au sol,inerte,un spasme le parcourut,preuve qu’il était encore en vie,le lieutenant lui donna un grand coups de pied dans le visage et déroba sa bourse.

-Répartissez vous équitablement les richesses de cet homme, ceux qui auront fais preuve de faiblesse ne méritent pas de profiter des récompenses des vainqueurs…

Les faucheurs se réunirent, semblant hésiter à se servir, Hannibal referma l’objet et le lança sur le corps de l’inconscient :

-Seigneur,si ce n’est pas vous faire offense,nous préférons lui laisser,il se sert de son argent pour l’envoyer à sa famille,on est tous dans le même cas,et aucun ne voudrait qu’une telle injustice puisse lui arriver…

Le colosse sourit et donna une frappe amicale à son subalterne :

-Fort bien, si vous désirez être solidaire, je respecte vos choix, mais mes règles seront toujours les mêmes, vous n’aurez qu’a vous aussi renouveler votre acte de générosité !

Tous se remirent en selle et attendirent que l’homme repris conscience, ce qui ne tarda pas, il se hissa péniblement sur sa selle, visiblement honteux, l’un de ses compagnons lui tendit la bourse qu’il n’avait pas vu à ses cotés, le vaincu la saisit avec hésitation tout en rendant un sourire reconnaissant à ses camarades,il adressa ensuite un coups d’œil beaucoup moins amicale à son capitaine qui se retourna précisément à cet instant et déclara :

-Vous pouvez me haïr,mais cette haine doit uniquement vous poussez à vous surpassez,si l’un d’entre vous me tue,vous serrez tous pendus,servez vous donc de votre colère pour donnez le meilleur de vous-mêmes et vous assurez de ne pas être le dernier…

Nul ne répondit, le titan se remit droit sur sa selle et lança le galop, suivis pas ses compagnons qui demeurèrent silencieux, du moins jusqu'à l’arrivé dans le camp de l’ordre, les faucheurs furent accueillis avec joie par les autres soldats, du moins en majorité, certains préférant se tenir éloigner de ces combattants dont la réputation était déjà forgée

Adrian donna quartier libre à ses suivants, leur ordonnant tout de même de ne pas négliger l’entraînement en attendant leur prochaine mission, l’écossais s’empressa d’aller nourrir son destrier avant de rejoindre la salle de commandement ou se tenait Bertrand de Loraine, seul au milieu de ses nombreux parchemins, il scrutait l’horizon, accoudé à une fenêtre, il ne se retourna pas et parla avec froideur :
-Vous avez encore une fois désobéi, capitaine…

Le géant ne réagit pas à la remarque et se contenta de préciser :
-Je ne suis que lieutenant, commandant, et vos ordres ont étés appliqués à la lettre.
Un profond soupir émana de la gorge du haut gradé :

-Je vous avais ordonné de faire des prisonniers, pas de ne laisser que des soldats mutilés ou simplement fous, vous avez remporter la victoire,mais elle pouvait l’être sans nécessairement se comporter en bouchers…
Le géant ne répondit pas, il s’attendait à ce genre de parole et n’y prêtait pas la moindre attention,il surenchérit :

-Mes soldats et moi avons neutralisés une centaine d’ennemis en fuite,ceux-la ne nous poseront plus de problèmes et je doute que leurs compagnons d’armes soient toujours d’humeur belliqueuse.

Le lorrain se retourna soudain, son visage exprimait une lassitude complète,il jaugea son interlocuteur,regardant les vêtements ensanglanté et la mine affreuse de l’écossais,déclara :
-En effet,les survivants doivent avoir appris à vous craindre,et c’est uniquement pour cette faculté de vous faire craindre du commun des mortels,mais aussi de vous faire suivre par certains hommes,que je vous nomme capitaine…

Le highlander haussa les épaules en signe d’indifférence et rétorqua :

-Peu importe le titre que l’on me donne, ma place se trouvera toujours en première ligne pour mener mes hommes au combat, cette promotion ne modifiera en rien mon comportement…
Bertrand ne sembla pas faire fi de cette remarque et ajouta :
-J’ai appris que vous aviez étés rejetés de la caste des paladins ?

Le nordique répondit avec indifférence :
-C’est possible, mais dans tous les cas, je n’ai pas été mis au courant.

-Le dirigeant de ce sous-ordre m’a informé que vous ne vous comportiez pas comme il sied à un véritable chevalier et que par conséquent vous en étiez chassé…j’en suis désolé.

Le supérieur semblait sincère et pourtant Adrian ne put s’empêcher de sourire, il y avait fort à parier que celui-ci était responsable de cette mise à l’écart, les castes étaient sensées guider les combattants, leur donnant une ligne à suivre en adéquation avec leurs philosophies, cependant…

-Peu m’importe,si l’on ne me considère pas comme un paladin,il n’existe aucun guerrier parfait,et je n’ai jamais prétendu en être un,si certains espèrent que la bonté et l’esprit chevaleresque suffisent à remporter des batailles,je me demande ou ils se trouvaient lors des conflits précédents.

Bertrand se retourna à nouveau, semblant vouloir abréger le dialogue :
-Tant mieux si vous ne souffrez pas de cette nouvelle, je devais seulement vous en faire part, vous pouvez disposez, capitaine Gordon.

-A vos ordres commandant…
L’épéiste sortit, Shiva l’attendait à l’entrée et lui demanda, sans dévoiler la moindre émotion :
-Une promenade ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xamarius
Roi des Langues Pendues
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 23
Date d'inscription : 14/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Rodrigo de Utrera
Grade: Sergent
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 12 Oct - 18:28

Toujours un plaisir de te lire Very Happy Heureusement que Rodrigo n'a pas suivit Adrian dans la poursuite des survivants , il aurait sans doute pété un câble devant tant de cruauté scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 12 Oct - 19:45

Il y a fort à parier que Karl 2 (celui de Gady's) en vienne à rejoindre les faucheurs....dénué d'émotion, appaté par le gain... Rolling Eyes

Bref, once again : Très plaisante lecture Ko. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Galadas
Prince du Forum
avatar

Nombre de messages : 778
Age : 24
Localisation : Chaise, près de Bureau.
Date d'inscription : 24/08/2009

Votre Chevalier
Nom: Karl d'Evillard
Grade: Ecuyer
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 12 Oct - 19:52

Je ne pense pas... Il reste qd même un pieton a la base. Et il a un minimum de sens éthique (même si ça se voit pas !^^) qui fait que balader un cadavre derrière son cheval le dérange un peu. Mais une connivence entre les deux peut être envisageable !^^

Sinon KO, super récit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litterat-de-biblio.heberg-forum.net/
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Mar 13 Oct - 0:03

J'étais pas du tout satisfait de ce récit vus qu'il avait été écrit en deux partie,et environ la moitié durant cet apres midi en asser peu de temps donc,mais tant mieux si il à pu vous distraire Smile
Xama,l'opposition entre nos persos aura l'occasion d'être approfondie,si ca te tente,il y a toujours un moment pour un peu d'interaction dans une mission !
Sinon,on ne recrute pas dans les faucheurs,enfin pas dans l'immédiat,même si je compte augmenter leur nombre pour célébrer ma montée en grade
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Mer 14 Oct - 12:54

Adrian chevauchait tranquillement,accompagné de Shiva,ils erraient dans les vertes plaines de l’ordre depuis plusieurs heures,ne cherchant pas particulièrement à guider leurs montures et les laissant circuler à leur guise,les deux gentils géants dévoraient avec voracité les jeunes herbes,se serrant l’un contre l’autre avec affection.
Tandis que leurs montures faisaient plus amples connaissances, les deux cavaliers ne disaient mots, se contentant de regarder autour d’eux, semblant apprécier ce précieux moment de tranquillité, et étonnamment, chacun souriait légèrement, bien que tout deux soient connus pour ne jamais laisser apparaître le moindre sentiment, plus surprenant encore, ce fut la froide guerrière qui rompit le silence :

-Je ne t’avais plus vu ainsi depuis longtemps…

Le géant lui lança un regard interloqué, ne semblant pas comprendre, il sembla d’abord ne pas vouloir répondre puis demanda tout de même :

-Que veux tu dires par la ?

La hongroise tout en contemplant les terres aux alentours répondit paisiblement :

-Tu as l’air…apaisé.

Le colosse haussa les épaules négligemment et rétorqua, avec un peu de dédain :

-Je souris souvent comparativement à toi…

-Tu souris quand tu anéantis des vies, mais c’est un rictus effrayant, quand tu es à cheval tu sembles paisible, rassurant presque.

L’écossais répondit avec une voix remplie d’aigreur, fronçant les sourcils :

-Ces animaux sont le seul réconfort qu’il me reste…

L’amazone lui lança un regard non pas méprisant comme il le redoutait mais triste, elle enchaîna :

-Tu te rappelles quand nous nous sommes rencontrés les premières fois ?

Tout en hochant de la tête, l’épéiste se remémora oralement ;

-Oui, lors de la défaite de Bucarest, j’ai l’impression que cela fait des années….pourquoi cette question ?

L’expression se lisant sur le visage balafré traduisait la remémoration des nombreuses tragédies ayant succédés à cet événement, la mort de son meilleur ami et celle de sa compagne, les massacres innombrables, les souffrances, la solitude, tant de choses qu’il aurait voulu oublier mais qui le rongeait intérieurement

-Tu as tant changé depuis lors…

Ces mots avaient étés prononcés avec une douceur surprenante, inimaginable de la part de cette femme si froide d’habitude, Adrian se retourna vers elle et lis une véritable tristesse à travers les traits fins de la hongroise

-Hum,je ne t’ai jamais obliger à me suivre,si mon attitude te déplait tant,libre à toi de rentrer en Hongrie,je ne sais d’ailleurs pas pourquoi tu m’as emboîter le pas,rien ne t’y obligeait…

-Excellente question à vrai dire, je suppose que je n’avais pas le choix, comme tu n’as pas fais le choix d’enterrer ton humanité.

Le highlander frissonna, et ne contenant pas sa colère, répondit avec rage :

-Ce sont mes frères d’armes et mes soldats que j’ai eu à enterrer, rien de plus…

La femme sembla ne pas entendre la réponse et songeuse, rétorqua :

-Je crois que si je t’ai suivis,c’est que tu étais mon seul repère,j’étais détesté de la majorité des officiers hongrois,le roi quand à lui me désirait,toi seul ne te comportait pas en ennemie ou en chasseur à mon égard,et puis tu te battais bien et je voulais quitter cette triste terre…

Le géant se calma en écoutant ses mots et admit avec maladresse :

-Pour tout te dire, je suis content que tu m’aies accompagné.

La femme ne répondit rien mais sourit à nouveau et répondit doucement :

-Je te suivrais encore…jusqu’au bout de la route que tu auras choisis.

Les deux officiers ne dirent plus un mot et prirent lentement la direction du retour,tout deux surpris que leur compagnon ai pu prononcer les mots qu’ils avaient entendus,cette conversation resta l’un des seuls moments de quiétude autorisé durant ces temps cruels.

Car la tendresse passagère qui avait unis les deux capitaines avait disparu dés que les remparts du château avaient étés en vue, les visages s’étaient assombris et chacun redevint celui qu’il était : Adrian le démon du nord, redouté et crains même par ses propres hommes, et Shiva la froideur incarnée.

Seul la solitude de cette promenade avait permis à chacun de s’apaiser temporairement, mais l’insouciance laissait à nouveau place à la triste réalité : ils étaient des combattants et par conséquent devaient se faire respecter et continuer à perfectionner la formation de leurs terribles faucheurs, ceux-ci d’ailleurs les attendaient, l’un d’eux se plaça à genoux devant son supérieur et commença à parler avec une voix teinté de peur :
-Seigneur, nous n’avions pas pensé qu’il était nécessaire de vous en faire part sur le coup, mais en revoyant un homme tantôt, il m’a semblé préférable de vous en informer…

Le géant n’aimait pas que l’on perde du temps, il serra les bras en signe d’impatience et tapota du pied, le chevalier semblant peu rassuré, enchaîna :

-Durant la bataille précédente,lorsque nous avons pris le fort et que vous nous aviez donner l’ordre de mettre à mort les blessés et de piller si on en avait la volonté…

Le faucheur laissa sa phrase en suspend, semblant vouloir laissé le temps à son supérieur de se souvenir, celui-ci hocha de la tête avec impatience pour inviter l’écossais à continuer son rapport :

-Un homme nous à empêché d’accomplir les ordres que vous nous aviez donner, nous ordonnant de laisser les vaincus et nous obligeant à vous désobéir…

Le géant serra les dents en apprenant la nouvelle et interrogea froidement :

-Le commandant Bertrand ?

Le visage du soldat blêmit ;il répondit par la négative,tournant la tête sans rien dire,le capitaine poussa un soupir d’énervement et empoigna la gorge de son subalterne,approchant son visage de l’homme qui se débattait sans grande conviction,il déclara avec autorité :

-Seul un officier de grade supérieur au mien ou moi-même peut vous donner des ordres,si celui-ci tente de vous commander n’est pas le commandant en personne,qui donc à oser bafouer mon autorité ?

L’homme qui subissait l’étranglement ne semblait plus en état de parler,il serrait de toute ses forces l’avant bras de Gordon sans pouvoir même lui faire desserrer son étreinte,un autre faucheur répondit,celui qui se faisait appeler Hannibal :
-Le lieutenant Ceri de Glamorgann, sire !

Le géant relâcha sa proie tout en répétant ce nom sans que celui-ci évoque grand-chose, puis soudain se souvint et demanda avec intérêt :

-Un gallois, non ?

-Il ne l’a pas précisé, seigneur, mais son accent témoignait qu’il devait provenir de notre île natale, en effet…

Le capitaine hocha de la tête, c’était bien l’homme auquel il pensait,un sergent lui semblait il,asser compétent d’après ce qu’il avait entendu,et plutôt douer pour le combat selon ses souvenirs, un guerrier poli et sympathique,respecté de tous,tels étaient les connaissances de l’écossais à propos de l’homme qui avait oser le défier indirectement .

Le colosse avait mainte fois lutter dans des batailles auxquelles participait l’originaire du pays de galle, mais comme avec la majorité des chevaliers, il n’avait fait que le saluer, ou au mieux avaient ils échanger quelques mots, l’épéiste pris la direction de la chambrée de celui qu’il cherchait, suivis par Shiva qui lui rappela :

-C’est un officier lui aussi, et plus généralement un soldat de l’ordre, tu ne peux donc le tuer sans risquer toi aussi de perdre ta tête…

Adrian était conscient de ce fait,qui plus est,Ceri lui était apparu comme un chevalier valeureux et capable,mieux valait qu’il reste en vie, le duo trouva la chambre du gallois,vide,ils se hâtèrent donc vers le terrain d’entraînement qui lui était bel et bien occupé mais pas part leur cible,il le trouvère dans la taverne,accompagné de plusieurs compagnons,donc le sergent qui avait servis sous les ordres du capitaine durant la bataille précédente : Rodrigo de Utrera.

Le silence se fit à l’approche des deux capitaines, Ceri qui leur tournait le dos, fit volte face et sembla avoir un mouvement de recul en voyant les arrivants,il fallut quelques secondes pour qu’il parle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Mer 14 Oct - 13:19

Ahaha! Excellent. cheers

Je m'occupe de la scène à suivre où ?...

(oubli pas que si Ceri redoute Adrian, il ne le craint pas Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Ven 16 Oct - 18:10

Trop bien, ton personnage est unique chaos, on s'en souviendra ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Sam 17 Oct - 11:06

Shocked Merci cher nain !
A noter,le passage d'humanité avec Shiva guerrier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 16:27

Le silence se fit à l’approche des deux capitaines, Ceri qui leur tournait le dos, fit volte face et sembla avoir un mouvement de recul en voyant les arrivants, il fallut quelques secondes pour qu’il parle, tout en fixant son supérieur :

-Lieutenant Gordon…je suppose que votre visite est en lien avec le col vert ?

Adrian apprécia que sa vis- à- vis ait tout de suite cerné les intentions de sa visite, il remarqua que celui-ci semblait tendu et concentré à la fois, tout comme ses compagnons.

-Sergent, lors de cette mission, vous avez donner des ordres à ma garde personnelle,ordres allant directement à l'encontre de ceux que j'avais mis en place!

L'écossais attendit que son interlocuteur essaye de commencer une phrase pour le couper:

-Vous avez ainsi fais preuve d'insubordination à mon égard, ordonnant des actions contraires à celles prévues par votre supérieur, c’est un crime qui pourrait à lui seul vous valoir soit le fouet,soit la corde dans le pire des cas...

Chaque parole avait été prononcée d'une voix forte et pleine d'autorité, mais Ceri ne semblait pas déstabiliser pour autant.

Ceri attendit poliment que l'Ecossais eut fini et répondit sobrement :
-J'ai obéis à des ordres venant d'en haut, mais vous me voyez navrez d'avoir du pour cela contrevenir à vos consignes. Il y a eu vraisemblablement une confusion entre nos différents ordres de missions...

Puis, se saisissant doucement de sa choppe, sans relâcher son regard sur Adrian:

-"...mais vous conviendrez que, si une sanction doit être prise, le mieux sera d'en parler directement au commandant de Lorraine, n'est-ce pas ?"

Ceri détacha alors son regard sur l'imposant guerrier et bu tranquillement une gorgée de cervoise...

Adrian regardait son opposant, il semblait conserver un calme olympien, ne semblant point redouter la colère de son supérieur.

-Le commandant n'est pas homme à appliquer des sanctions,vous le savez,qui plus est,il semblerait que vous ayez acquis son estime et sa sympathie...cependant,si vous entravez à nouveau la route de mes faucheurs,même sa protection ne vous sauveras pas !

Tout en prononçant ses derniers mots, l’écossais dégainait une de ses lames en un éclair et la plaçait sur la gorge du gallois qui ne semblait toujours pas intimidé, se contentant de soupirer.


Ceri repoussa lentement l’épée à l’aide de sa chope de bière, plantant son regard dans celui d'Adrian, avant d'ajouter avec froideur:

-"Je présumes que je dois interpréter vos mots comme une menace ?"

Le démon du nord, tout en fixant intensément son opposant,cherchant à décerner une quelconque émotion sur son visage,répondit avec calme:

-Non,disons plutôt un conseil,mes faucheurs ont reçus ordre de n'accomplir que mes desseins,si vous les entravez,vous devrez en subir les conséquences,que ce soit par le biais de la cour martiale ou par celui d'un trait d'arbalète en plein cœur d'une mêlée...

Ceri inspecta à son tour le visage de son interlocuteur, cherchant à déceler jusqu'à quel point celui-ci était sérieux.

-"Je comprend votre..."gêne"...", commença-t-il en détournant le regard ;cependant alors que Adrian commençait déjà à esquisser un sourire, il reporta ses yeux sur l'Ecossais,"...Mais je ne reçois aucun ordre de vous. Et si il me semble ne serait-ce qu'une seconde que l'un de vos hommes, ou "vous" même, outrepasse ses droits, je ne me priverai pas d'agir, per-son-nelle-ment."

Alors qu'il détachait intelligiblement ce dernier mot, les yeux métalliques du Gallois, plus glacial que jamais, fixaient obstinément ceux du Capitaine.

Adrian eu du mal à contenir un rire sarcastique qui lui rongeait de plus en plus la gorge,il se contenta de déclarer tout en lançant un regard féroce à son vis à vis:

-Vous n'avez en aucun cas le droit de vous opposez à moi,quand bien même vous désapprouveriez mes actions,et si vous blesser un seul de mes soldats,c'est à moi que vous devrez rendre des comptes...

Tandis qu'il prononçait ces derniers mots, l’écossais rengaina sa lame et se retourna, jetant un regard vers Shiva qui serrait fermement le manche de sa hallebarde, prête à intervenir.
Un bruit de tabouret se fit entendre, provenant du dos du géant.

Rodrigo s'était levé de son siège, près à bondir sur l'Ecossais, mais son ami avait retenu son geste d'un signe de tête entendu. Rodrigo se rassit avec sagesse, réprouvant difficile l'envie qu'il avait de cracher au visage du capitaine Gordon.

L'écossais se retourna lentement, croisant le regard du sergent espagnol qui le fixait farouchement, tout en serrant les poings.

Le colosse revint sur ses pas tout en dévoilant un rictus de défis,il se plaça face à son subalterne qui demeurait assis,ne quittant pas du regard le capitaine qui vint se placer face à lui,le dominant de toute sa hauteur,il le questionna froidement:

-Un problème,sergent ?

Le castillan s'empourpra, sembla vouloir prononcer quelques mots, mais Ceri lui indiqua de rester muet d'un second signe de la tête, et répondit quand à lui avec naturel:

-Je pense seulement que l'inactivité rends notre dernière recrue nerveuse; capitaine, et qu'il serrait peut être préférable de ne pas créer des conflits stériles...

Tandis qui prononçait ses derniers mots, le gallois tourna son regard vers l'entrée, fixant un nouvel arrivant qui se dirigea d'un pas rapide vers le petit groupe, Karl Skapty venait de faire son apparition.

Comme beaucoup d'autres officiers, Adrian avait déjà combattu sur le même champ de bataille que le danois mais sans jamais avoir véritablement fait connaissance avec, son impétuosité et sa bravoure était néanmoins reconnue de tous.

Le nordique vint se placer aux cotés du highlander, n’accordant pas un regard aux autres officiers, il le salua de la main et parla:

-Capitaine, le maréchal Renald aimerait vous voir, il m'a demandé de vous prévenir si je vous croisais.

Le capitaine hocha la tête, que lui voulait on encore ?

-Fort bien, merci sergent, quand, à vous Rodrigo, apprenez à regarder vos supérieurs avec le respect qui leur est du...

C'en était trop pour le castillan qui se leva presque d'un bond et déclara avec fureur:

-Je respecte votre rang, mais jamais je ne respecterais un immonde bouché tel que vous, un fourbe doublé d'un pilleur, ce que vous méritez plutôt que du respect; c’est un nœud coulissant autour de la nuque !

L'écossais soupira,baissant légèrement les yeux,avant pousser avec rage son subalterne qui fut déstabilisé,retombant lourdement sur sa chaise,le géant se jetait poing en avant sur lui quand les larges mains de Karl vinrent se placer sur ses épaules,tandis que Ceri lui se plaçait devant la proie de l'écossais,le danois tout en retenant le colosse,déclara:

-Capitaine,sauf votre respect,il est interdit même à un officier de provoquer une bagarre,et plus encore ici,la taverne à déjà été fermée plusieurs fois à cause de ce genre de troubles...

Le géant laissa échapper un soupir de rage, tout en se dégageant de la poigne du nordique, se retournant ensuite vers lui et le bousculant à son tour, avant de se diriger vers la sortie, suivi de Shiva qui tel une ombre accompagnait chacun de ses pas, elle déclara quand ils furent seuls:

-Ces hommes la sont dangereux, ils sont de ceux que même toi, tu ne peux faire plier...

Le démon du nord déclara avec conviction:

-Si ils se dressent face à moi, ils tomberont, quelque soit leur valeur...

Ce disant,l’écossais se dirigeait vers le bureau du Maréchal,intrigué par le mystère entourant cette convocation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 16:56

"I like" Very Happy

Bien joué pour la fin Ko.

Quand j'en aurais finis avec les exams, je rajouterai cet épisode (vu par Ceri) à mon intermission avant de me lancer avec Xama sur Champs Dorés Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Galadas
Prince du Forum
avatar

Nombre de messages : 778
Age : 24
Localisation : Chaise, près de Bureau.
Date d'inscription : 24/08/2009

Votre Chevalier
Nom: Karl d'Evillard
Grade: Ecuyer
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 18:36

Ca change de ce qui est dans la taverne ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litterat-de-biblio.heberg-forum.net/
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 22:31

J'ai adapter un peu quand même,vus que je ne décrivais pas ce que Cerri disait,enfin,au final je pense que le concept rp était pas mal,faudrait le refaire à l'occasion,ca permet de peaufiner les relations tout en mettant tout le monde d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 22:46

Du bon boulot, comme toujours Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 22:50

Au final,tu nous accompagnes pour la mission,nano ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 23:00

Je veux bien, enfin comme vous voulez MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xamarius
Roi des Langues Pendues
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 23
Date d'inscription : 14/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Rodrigo de Utrera
Grade: Sergent
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Lun 19 Oct - 23:46

Biensûr qu'on veux Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Dim 25 Oct - 13:18

Adrian pénétra dans les appartements de Renald d’Antioche,laissant ses armes aux gardes qui refusaient obstinément de le laisser rentrer avec un tel arsenal,le colosse s’était délaissé de ses lames et s’était engouffrer dans le passage désormais libéré,interloqué par cette surveillance abusive.

-Vous êtes le capitaine Gordon ?

La voix provenait d’un coin de la pièce plongé dans l’obscurité, le colosse, sur ses gardes répondit avec méfiance :

-C’est bien moi…

Le Maréchal d’Antioche surgit des ombres, habillé tout de noir,se tenant droit tandis qu’il quittait un imposant fauteuil de velours,le vieil homme s’approcha de son subalterne,semblant le jauger,il le fixait droit dans les yeux,semblant chercher à lire son âme,mais le visage du higlander restait froid et impassible

-Merci d’avoir si vite répondu à mon appel,je ne pensais pas vous voir dans l’immédiat,raison pour laquelle je m’était assoupis.

L’épéiste fut déconcerté par le ton humble de l’homme,contrastant étonnamment avec l’allure emplie de dignité qu’il affichait perpétuellement,le capitaine pencha légèrement la tête en signe de salut et fut étonné de voir que son supérieur lui tenant la main,le titan la serra avec vigueur :

-Je suis enchanté de faire votre connaissance,sieur Gordon,Bertrand de Laurainne vous a désignez comme l’un de nos officiers les plus compétents,mais aussi les plus dévoué à l’ordre,ne reculant devant rien pour sa grandeur…

Nouvelle surprise pour le cavalier qui n’aurait jamais imaginé que le commandant de l’ordre a put faire son éloge, alors qu’il affichait une hostilité de plus en plus prononcée à chacune de leurs rencontres :

-Je ne suis qu’un soldat qui fait ce pour quoi il est né…

Un bref sourire éclaira les traits du Maréchal, Adrian soudain songea que cet homme avait véritablement une allure de roi, tout son être semblait transpirer la majesté, la sagesse mais aussi l’autorité, ses mains par contre trahissaient le combattant, elles étaient couvertes de cicatrices, probablement des coups de lames pensa le géant.

-Vous êtes modeste,tant mieux,j’apprécie cela,pourtant on m’a compté vos exploits qui suffiraient largement à rendre fier bien des officiers,tout ceux que j’ai interrogé à votre sujet se sont accordés à dire que vous étiez sans doute le meilleur combattant qu’ils avaient vus combattre…

L’écossais haussa les épaules avec dédains, ne semblant pas entendre ces paroles élogieuses :

-J’ai asser combattu pour pouvoir vous assurez que nul n’est invincible, et je sais que vous avez-vous aussi été souvent considéré comme l’un des meilleurs stratèges et meneur d’homme de l’ordre…

Le visage de l’homme prit un air un peu triste, las, il répondit avec un ton de fatalité :

-Je me fais vieux pour mener moi-même les troupes de l’ordres,j’ai besoin d’hommes de confiance pour m’y aider,des hommes prêt à tout pour assurer la grandeur de l’ordre,et il semblerait que vous puissiez être l’un d’eux…

Le géant ne répondit rien, il s’étonnait de voir un homme dégageant tant de force, tenant un discours aussi rabaissant, celui-ci enchaîna :

-Au fait, quelle est votre opinion sur les événements récents, que vous évoquent ils ?

Le colosse fronça les sourcils, il ne savait strictement pas de quoi voulait parler son supérieur :

-J’étais en mission ces dernières semaines, je ne suis au courant de rien, à quoi faite vous références ?

Le Maréchal expliqua en quelques phrases la situation actuelle, décrivant l’élection du nouveau maître, la mise en avant des ombres, la décision d’Antoine de quitter l’ordre…

Autant d’événements qui ne suscitèrent rien d’autre chez l’écossais que du dédain,le supérieur s’en étonna :

-Vous ne semblez pas fort infligé de ce que je vous rapporte…

Le colosse plia le genou, faisant signe de soumission devant Renald :

-Quoi qu’il puisse se passer,j’accomplirais les ordres que vous,ou le commandant me donneront,peu m’importe la politique,ma réalité est celle du champs de bataille,pas celle des tables de négociations

Le fils du nord avait prononcé ces paroles avec détermination,il appréciait le Maréchal qui malgré son pouvoir semblait capable d’apprécier la valeur d’un homme et qui semblait moins idéaliste de le lorrain,le « noir » comme on le surnommait,posa sa main sur l’épaule du colosse et retourna vers son fauteuil,tout en déclarant :

-Vous êtes un véritable soldat, je suis sur que vous serrez capable de me servir et soyez assurer que je saurais vous récompenser en conséquence !

Le cavalier se redressa et fit quelques pas, s’arrêtant devant une épée qui décorait un mur, elle était magnifique, forgée dans un acier des plus purs, puis ensuite noircie et recouverte de cuir en certains endroits,le titan reconnus le style de forge Allemand,il empoigna la lame à deux mains,la soupesant ;Renald dis avec détachement :

-Je l’ai rapporté d’un de mes affrontements en terre sainte,elle était portée par un amis qui perdit la vie à mes cotés,il vous ressemblait un peu d’ailleurs,il provenait lui de la Norvège,mais vous partagez les mêmes traits,la même constitution…

L’épéiste exécuta quelques moulinets,puis quelques mouvements plus compliqué,s’étonnant d’équilibre parfait de cette lame,elle était immense,plus encore que sa claymore,mais elle était aussi bien plus tranchante,plus meurtrière encore,le Maréchal déclara :

-Si vous parvenez à mener à bien la mission que je vous assignerais, je vous offrirais cette lame, qu’en dite vous ?

-Ce serrait un magnifique présent, ma lame commence à s’ébrécher et je crains qu’elle ne finisse par se briser entre mes mains !

Renald sourit, il répondit d’un ton amusé :

-Fort bien, il ne nous reste plus qu’a attendre l’autre capitaine qui vous accompagnera dans cette…bataille…

Adrian sentit un certain doute quand son supérieur prononça ses derniers mots, mais ne s’en inquiéta pas, il replaça la zweihander à sa place, et fit quelques pas en direction de la cheminé ou brûlait une énorme bûche, il resta quelques instants sans parler, se contentant de chauffer ses mains, savourant la chaleur ambiante, soudain un homme fit son apparition.


Le géant tourna la tête, cherchant à identifier le nouvel arrivant, l’écossais reconnu Livio,un guerrier ayant rejoint l’ordre en Hongrie,le titan se souvenait surtout de cet homme car il l’avait désigné comme une cible à abattre absolument lors de la bataille de Svarga,mais au final,sa mort n’avait pas été nécessaire à la victoire.

L’épéiste se retourna vers les flammes, c’était donc lui qui l’accompagnerait pour mener à bien sa prochaine mission ? Qu’importe, nul ne pourrait l’accomplir son devoir, qui conque essayerait, rencontrerait la mort.

-Capitaine Daleva, nous n’attendions plus que vous. Veuillez fermer derrière vous et vous approcher, j’ai à vous parler ainsi qu’au capitaine Gordon

Adrian s’avança vers le Maréchal, suivis de prêt par l’ancien svarog, Rénal remplit trois verres de vins, en tendit un à chacun et se rassit, l’écossais goûta le vin,il n’aimait guère cette boisson,la bière seule parvenait à lui offrir la joie de l’ivresse,il avala donc le présent d’un seule gorgée,le supérieur commença à parler :

-Messieurs, nous avons eu une rude journée…
La lassitude qu’affichait Renald semblait sincère,il continua néanmoins à parler :

-Les Ombres ont provoqué un beau bordel si je puis me permettre, le doute se répand dans nos rangs et Antoine s’en est allé.

La ton de l’homme changea quand il prononça ses mots, ils ressemblaient presque à une sentence remarqua Adrian, et en effet, il devinait juste…

-Mais mon vieux père m’avait un jour apprit que même des pires situations, l’on peut en tirer profit. Valtiery m’a permit de constater en qui je pouvais avoir confiance et qui souhaitait me défier. Antoine a décidé non pas de me défier mais de défier tout l’Ordre, il est à présent une menace, nous sommes déjà en guerre, nous ne pouvons lui permettre de partir avec ses hommes…

L’écossais hocha de la tête, il serrait pour le moins délicat d’affaiblir encore l’ordre à ce instant tandis que la guerre était déjà en marche, il fallait convaincre les hommes d’Antoine de revenir ou directement le mettre à mort, aucun déserteur ne pouvait rester en vie et risquer un jour de menacer les chevaliers divins.

-Messieurs, j’ai une tâche capitale à vous confier, peut-être allez vous considérer cela comme une ignominie, mais sachez que c’est une ignominie nécessaire. Je veux que vous tuiez l’évêque Antoine de Caen.

Le highlander avait vus juste, sa proie était d’hors et déjà désignée et condamnée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Dim 25 Oct - 19:43

AHAHAHH ! Très bon ! cheers


...il faut que je m'y mettes... rendeer


(Xam, si tu me lis, connecte toi aujourd'hui Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Galadas
Prince du Forum
avatar

Nombre de messages : 778
Age : 24
Localisation : Chaise, près de Bureau.
Date d'inscription : 24/08/2009

Votre Chevalier
Nom: Karl d'Evillard
Grade: Ecuyer
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Mer 28 Oct - 10:45

Héhé, quel plaisir de revenir et d'avoir plein de bonne lecture qui m'attend !!=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litterat-de-biblio.heberg-forum.net/
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Mer 28 Oct - 15:08

Plein c'est relatif MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Jeu 29 Oct - 14:27

Je lis demain ce que tu as posté dimanche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Jeu 29 Oct - 18:32

Et tu liras vendredi prochain ce que j'aurais écris dimanche prochain ? MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Ven 30 Oct - 0:53

Mais j'étais en vacances Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   Sam 31 Oct - 4:27

Comme je te l'ai dit par MP, Rénald doit être très amoureux de Gordon pour être aussi élogieux... MrGreen

Mais j'ai beaucoup aimé le fait qu'il lui propose une épée assez...adaptée...aux passes-temps de notre ami écossais.
Dois-je deviner derrière ces flatteries, cette mise en avant des qualités de Gordon et de ce cadeau une tentative de Rénald pour l'amadouer et en faire sa chose ? Si oui tu aurais plutot bien cerné le perso. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hors mission : montée en grade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hors mission : montée en grade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Chevaliers Divins :: Le Rôle Play :: Les missions :: Adrian Gordon-
Sauter vers: