L'Ordre des Chevaliers Divins

L'Ordre des Chevaliers Divins regroupe nombre de soldats plus ou moins expérimentés mais se battant pour une cause juste, Dieu.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dager

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dager
Bavard
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Dager   Mer 28 Oct - 18:59

Origine, religion : Syrien, musulman non pratiquant

Age : entre 20 et 25 ans (inconnu)

Description physique : 1m86, 70 kilos. Yeux noirs, teint légèrement basané, cheveux noirs généralement rassemblés en une queue de chevale s'arrêtant aux épaules. Possède une musculature souple et délié, une petite cicatrice sous l'oeil gauche, et un tatouage sur l'épaule droite. Une figure harmonieuse sans être particulièrement belle.
S'habille de couleurs sombres, noir en grande majorité, mais aussi gris fumé, rouges bordeaux, marrons .....
Porte des vêtements amples de tissus, avec un manteau à capuche.

Equipement: Un long poignard, quatre couteux de lancers, cimeterre. Aucune armure a part deux canons d'avant bras métalliques (toujours cachés sous ses manches, et une couche de tissus sépare le canon du bras pour absorber les chocs sans briser l'os)

Capacité : Assassin, Espion et Saboteur (je compte ça comme une seule capacité.... nan ?) d'assez bon niveau, Epéistes moyen (préfère se battre très près avec son poignard), sait lancer des couteaux, très agiles.

Caractère: Très (trop ?) attaché a son petit protégé, porte d'intérêt a peu de choses, sadique, peu de respect pour la vie, froid, parle peu, pas très sociable ni drôle. Aime la solitude. Plutôt intelligent, aime la compétition, va jusqu'au bout des choses même si ça lui coûte. Tient toujours parole, bien qu'il ne promette que très peu de choses. Analyse plutôt bien les gens et adapte sa personnalité à la leur. Assez charismatique, voyou, il a soumis plusieurs fois des bandes de petits brigands a ses ordres. Il est très amoureux de sa liberté. Parle arabe, grec et un petit peu français.

Histoire :

Dager est un ancien hashishin, il apprit son art à Damas. Bâtard d'un croisé et d'une syrienne, il est abandonné dans cette ville et recueillie par les assassins qui lui servirent plus ou moins de famille et il devint un membre a bon potentiel de la secte.
Après plusieurs années sous la coupe d'un maître qu'il chérissait, et la mort de celui-ci durant une mission, le jeune hashishin, ayant tout juste 14 ans,ne rentre pas au quartier général mais part à la découverte du grand monde. Il tombe vite amoureux de cette liberté nouvelle et vit plusieurs années ainsi, survivant par le vol et ses rares amis, enfin plutôt des subordonnés, puis part en direction de l'Europe vers ses 19 ans.
Après un long arrêt a Constantinople, il rencontre l'Ordre des Chevaliers Divins dans lequel il s'enrôle quelque temps. Après quelque missions, il sauve un jeune garçon, Raelag, de la torture en Bulgarie. Il le prend sous son aile puis déserte l'Ordre, retournant à Constantinople, ville qu'il aime énormément, et ou toute une bande l'attendait encore.
Après un certain temps, l'Ordre arriva lui-même dans l'Empire et combattit de nombreuses fois, mais Dager, chef d'une bande désormais assez riches et crainte, et occupés par la formation d'hashishin de son petit protégé, qu'il considérait a la fois comme un petit frère et un fils, ne s'en occupa pas.
Mais un fois de plus, sa vie le lassa, et il partit de Constantinoples avec Raelag et trois compagnons qui désiraient le suivre, les autre se déchirant pour prendre la tête de son clan.
Il passa quelques temps a s'enrichir sur les terres encore ravagés de Hongrie, puis continua son chemin vers l'ouest en laissant là son butin. Il séjourne quelque semaines à Venise, visite Rome, qu'il quitte rapidement, écoeurés par la ferveur catholiques qui y règnent et le mépris des gens envers sa couleur de peaux et celle de ses compagnons.
Il prend le bateau vers Marseille, puis voyage quelques temps en France, ou les rumeurs sur l'Ordre sont nombreuses. Las des routes, et sachant que l'Ordre signifie combats, richesses, violences et vie facile il s'y dirige, désirant le rejoindre à nouveau.

Compagnons de Dager:
Raelag :
Garçon de 16 ans, métisse (père italien et mère slave), qui admire Dager - a qui il doit la vie- et le prend comme modèle. Vif d'esprit, il est bien plus sociable que son protecteur et très sympathique. Les yeux vert, les cheveux sombres, il est plutôt grand et fin, mais musclé malgré tout. Agile, il apprend l'art des Hashishins auprès de Dager. Il examine tout et écoute ce qui se passe autour de lui et rapporte ce qu'il apprend à son maître.
Tête-en-l'air et joviale, il se montre toutefois très appliqués lorsque son tuteur lui donne un ordre.

Franck : Jeune homme de 20 ans qui suit Dager depuis que celui-ci erre dans les rues de la Terre Sainte. Il le considère comme un frère et meilleure ami, et n'ayant aucun but dans la vie, il vit au jour le jour en compagnie des gens qu'il aime, Dager et son protégé, Raelag, qu'il considère comme son propre pupille. D'origine française, il essaie d'apprendre a ses compagnons sa langue natale. Il n'est pas très doué au combat (il sait cependant utilisés un arc et comprend plus ou moins le mode de combat de la hache) mais se lie d'amitié avec n'importe qui et n'hésite pas à profiter de ses liens si cela peut lui être utile.

Filip et Alexis : Deux frères d'environ 27 et 24 ans, ils suivent Dager depuis Constantinople. Aimant la vie facile qu'il leur procure et les aventures qu'ils vivent avec lui, ils ne lui sont cependant pas particulièrement attachés, mais sont très soudés l'un à l'autre. Bretteurs plutôt bons, surtout lorsqu'ils se battent ensemble, formant un duo très soudés, complémentaires et efficaces, ils ne sont pas particulièrement sociable mais sont bons compagnons lorsqu'on gagne leur confiance et amitié.

HRP
Bon, je sais pas trop si vous accepterez l'idée de compagnons de voyages, si vous le souhaitez je les enlève. Même si je ne préfèrerais pas ^^, je comprendrais et m'y ferais Wink
Je sais que l'histoire de Dager en elle-même n'est pas très détaillée, mais c'est un gros résumée et comme je le fais en général quand je participe à des jeux rp, j'en révèlerais plus durant mes textes.

Cela vous convient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Dager   Mer 28 Oct - 19:27

Les compagnons sont autorisés,ils sont désignés en tant que PNJ.

Content de ton retour Dager Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadas
Prince du Forum
avatar

Nombre de messages : 778
Age : 23
Localisation : Chaise, près de Bureau.
Date d'inscription : 24/08/2009

Votre Chevalier
Nom: Karl d'Evillard
Grade: Ecuyer
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Dager   Mer 28 Oct - 22:19

Ouaaaah, mais c'est une tribus qui revient ! jocolor

Les Ombres sortent de l'ombre ? (haha)

afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litterat-de-biblio.heberg-forum.net/
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Dager   Mer 28 Oct - 22:48

chainsaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dager
Bavard
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Dager   Jeu 29 Oct - 5:50

Dager et ses compagnons n'eurent aucune difficulté a localiser la zone ou se situait l'Ordre. Le Syrien apprit même qu'il possédait désormais tout un comté. Cependant une guerre faisait désormais rage dans le sud de la France. Il ne put savoir qu'elles en étaient les raisons, apprenant seulement que le Duc de Toulouse avait attaqué les terres de l'Ordre.

De Paris, où ils s'étaient arrêtés, Dager, Raelag, Franck, Filip et Alexis prirent la direction du sud jusqu'au domaine toulousain, et y pénétrèrent sans difficulté. Arrivé en bordure des combat cependant, le groupe dut se faire plus discret et esquiver les nombreuses patrouille.
Apparemment, les toulousains avaient plutôt bien progresser et, pour l'instant du moins, menait la guerre.
Un soir, au coin du feu, durant le repas, et bien qu'établit dans un endroit relativement isolé -entre une saillie rocheuse et un bois peu touffue -, leur camp fut encerclé par une dizaine de cavaliers. Ils étaient armée de d'épée longue, et portaient une cotte de maille. L'un deux parla d'une voix forte:
-Il est étrange de rencontrer des voyageurs dans la régions ces temps-ci. Qui êtes-vous ?

Dager ne releva même pas les yeux, continuant de mâcher sa viande. Ses compagnons, surpris, s'étaient levés et avaient la mains sur leurs armes. Cependant, habitués aux combats et après de longues années sur les routes et de brigandages, ils restèrent calmes.
Après avoir fini sa bouchée, le Syrien répondit, toujours assis et les yeux fixés sur les braises :
-Comme vous l'avez souligné, de simples voyageurs sur les routes. Nous avions l'intention de rendre visite à d'anciennes connaissance à Perpignan. Il reprit un morceau de viande.
Le chef de ses visiteurs examinaient les armes du groupe, jaugeant leur dangerosité. Se sentant en large supériorité et agacés par l'Arabe, il reprit la parole d'un ton mi-méprisant, mi-hargneux.
-Parle sur un meilleur ton, chien, et regarde moi. Dager se leva, s'approcha un peu de lui, et leva ses yeux dans les siens. Content de se voir obéir, le soldat continua. Ce que je pense moi, c'est vous êtes des pilleurs venus profiter des combats pour s'enrichir.
-Vous oubliez un détail....Votre avis ne m'intéresse pas le moins du monde
répliqua le musulman.
Il fit un pas de plus, et profitant de la stupéfaction du cavalier, le saisit à la taille et le fit tomber de sa monture, tira son poignard de sa ceinture et le lui planta dans la gorge.
Raelag et les frères byzantin réagirent instantanément et se jetèrent sur un ennemie, Franck, comme toujours dans ce genre de situation, mettait un léger temps à s'adapter puis a sortir sa hache.

Un cavalier fonça sur le syrien, celui-ci le remarqua trop tard et, ne pouvant l'esquivant, lança son poignard dans le poitrail du cheval. L'arme, plus lourde que ses couteaux de lancés, ne tua pas la bête mais cependant la blessa et lui fit faire une embardée, ce dont Dager profita pour sortir son cimeterre et tailladé la cuisse du cavalier qui hurla et s'affaissa. Le soldat et la monture blessé, le musulman se retourna pour voir le combat qui faisait rage derrière lui. Raelag avait tué le cheval de son adversaire, qui était maintenant écrasé sous sa bête. Son protégé ne prit pas la peine de l'achever et sauta sur le dos d'un autre cheval, tordit la nuque du soldat qui la montaient et fit cabrer la monture, qui frappa de ses sabots la tête d'un second homme qui harcelaient Franck. La bête, incontrôlable, désarçonna le garçon qui chuta lourdement. Voulant allez l'aider, Dager se retourna en entendant un cri qu'il connaissait, il tourna la tête dans l'autre sens et vit Filip, entourer de trois cavaliers, qui défendaient son frère allongée sur le sol, l'épaule complètement ensanglanté qui gémissait sur le sol.
Le syrien saisit deux couteaux de lancé et visa la croupe du premier cheval, qui rua et fonça droit devant, affolé, ballotant son cavalier qui alla s'écraser contre une branche et, ayant toujours ses pieds dans les étriers, s'enfonça dans le bois complètement désarçonné, sa tête tressautant lorsqu'elle rencontrait une pierre ou une racine.
Un deuxième cavalier tourna bride et se dirigea vers lui, amorçant un large coup de sa longue épée. Dager en profita, avança d'un pas, pénétrant dans la garde de son adversaire et lui coup le poignet avant le soldat n'ait fini son geste, puis le saisit a l'épaule et le fit tomber. Ne jugeant pas utile de perdre du temps à l'achever, il releva la tête et vit Filip subir une blessur à sa main armée, le faisant lâcher son arme.
L'ancien hashishin courut et tendit son bras a la rencontre du coup suivant qui aurait achever son compagnon.....et un bruit métallique aigu retentit lorsque l'épée du patrouilleur rencontra son avant-bras, déchirant le tissu et révélant l'éclat d'un canon d'acier. Celui-ci fut surpris une demi-seconde, s'attendant a trancher la chair comme du beurre, mais une demi-seconde de trop, car Filip le frappa sauvagement, de toute la rage provoqué par la blessure de son frère et la sienne propre, et son poignard trouva une faiblesse dans les mailles qu'il traversa à deux reprises. Le cavalier s'affaissa, mort. Le byzantin rejoignit Alexis tandis que Dager regardait autour de lui. Un autre cavalier était mort mais le dernier avait blessé Raelag au flanc, et il ne trouva pas Franck du regard. Le garçon s'affala et le soldat allait lui donner le coup de grâce, Dager n'avait pas le temps de le rejoindre.... Il vit la trajectoire de l'épée au ralentit, suivit sa courbe....puis l'arme tomba mollement sur le sol, a côté de sa cible. Le syrien releva les yeux et vit son propriétaire mort, une flèche dans la gorge, et Franck debout près du feu, son arc à la main, et du sang sur le côté gauche du visage.

Reprenant vite le contrôle de lui-même, Dager alla s'enquérir de l'état de son protégé et de Franck. Le premier n'avait qu'une blessure superficielle mais qui saignait beaucoup, et il chargea Franck, n'ayant qu'une légère estafilade à la main, de le soigner. il se dirigea ensuite vers les deux frères. Apparemment, la main de Filip n'était pas très abimé mais en revanche, son frère était dans un état plus inquiétant. Alexis perdait beaucoup de sang, il était pâle et transpirait. Dager lui fit un garrot et banda sa blessure avec des linges. Filip semblait désemparé.
Le laissant là, il ordonna à Franck de s'occupé des chevaux vivants, de tués les patrouilleurs et les bêtes agonisant, lui demandant de dépecer ces dernières et d'en ranger la viande. Il installa Alexis et Raelag près du feu et partit à la recherche des chevaux et du cavalier - ayant sûrement la tête fracassée, maintenant - dans le bois.

Il revint une heure plus tard. Franck avait effectué les tâches demandés et prit trois cotte de maille sur les morts, pour les deux frères et lui-même, sachant que Dager et Raelag n'était pas du genre à combattre en armure.
Leurs affaires complètement rangés, les trois hommes valident les mirent sur les chevaux de trop, puis installèrent Raelag sur un cheval, et Filip monta derrière son frère pour le tenir et conduire sa monture, puis Franck et Dager enfourchèrent eux aussi leurs montures et reprirent la route, laissant derrière eux dix corps sans vies et trois chevaux dépecés.

Deux jours plus tard, ils arrivaient en vue de la forteresse de l'Ordre. Raelag s'était plus ou moins remit de sa blessure et Alexis, si son état ne s'était pas amélioré, n'était pas encore mort, principalement grâce aux vagues connaissances sur les plantes médicinales de l'hashishin.
Arrivé à la porte de la forteresse, le groupe fut interpellé par un garde :
-Qui êtes-vous ?
-Mes compagnons sont blessés, je cherche un médecin. D'urgence. Nous souhaitons également nous enrôler.
-Vous trouverez une infirmerie dans cette direction, et un bureau de recrutement par là-bas, près du grand champ d'entrainement.

Dager continua sans remercier le soldat. Il envoya Raelag et les deux frères a l'infirmerie et se dirigea vers les recruteurs avec Franck. Une fois arrivés, il laissa celui-ci parlé, étant d'origine française et plus aimable que le syrien.
-Nous voudrions nous enrôler.
-Vos noms, les armes maniés et tout type d'informations utiles
grogna le sergent recruteur.
-Dager, assassin, espion, contrebandier, traducteur, diplomate... Franck et Dager sourirent sur ce dernier mot. Dager n'était pas exactement diplomate, comme le prouvait sa rencontre avec la patrouille quelque jours plutot, cependant, il cernait bien les personnalités et savait s'y adapter, et pouvait donc se montrer aimable, diplomate ou convaincant (sans utiliser la violence...) quand il le voulait.
-Raelag, son apprenti, Filip et Alexis, ses compagnons, bretteurs, et moi-même, Franck.
-Assassin hum....j'en parlerai....


Franck ne donna volontairement aucune information précises sur les talents de ses compagnons afin qu'ils ne soient pas séparés dans différente unités, et avaient également souligné exprès leur attachement au syrien. Dager sourit de son habilité. Ainsi que de la remarque du sergent.
Le français partit chercher un endroit ou ils pouvaient s'installer, tandis que le musulman prenaient des nouvelles de ses camarades. Alexis devraient rester quelques jours a l'infirmerie, mais il s'en remettrait, et Raelag resterait seulement cette nuit afin de vérifier son état.
L'hashishin alla se reposer là ou Franck avait bâti leurs deux tentes, et envoya celui-ci visiter le camp, prendre la température, connaitre les nouvelles et faire connaissance. Il se reposerait ensuite....

HRP : Ça c'est mon arrivé au camp....comme vous l'aurez deviné ^^
Je me suis arrêté là car je ne savais pas trop comment continuer, je me voyais mal allez voir un officier pour lui expliquer que j'était un assassin et qu'il me faudrait donc des missions ou des objectifs spéciaux, ce genre de choses....je pense qu'en lisant les fiches des recrues ils le sauront assez tôt, voir voudront me rencontrer XD (je pense qu'il n'y a pas tout les jours des groupes de 5 voyous dont deux hashishins qui arrivent ensanglanté dans la forteresse de l'Ordre....ça devrait attirer l'attention, non ? =/ )
J'attend votre avis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Dager   Jeu 29 Oct - 14:25

Salut Smile

Comment tu as su que nous étions retourné en France ? Tu as relu tous les récits ? MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Dager   Jeu 29 Oct - 18:34

C'était pas une patrouille de chez nous au moins ? MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Dager   Jeu 29 Oct - 18:42

1m86 / 70kg ?!

Faut pas qu'il se casse en deux notre nouvel assassin: Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Blacksad
Empereur du Forum
avatar

Nombre de messages : 4051
Age : 29
Localisation : Dublin City
Date d'inscription : 06/09/2007

Votre Chevalier
Nom: Ceri De Glamorgann
Grade:
Statut:

MessageSujet: Re: Dager   Jeu 29 Oct - 18:52

Au passage : sympathique arrivée. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/Blacksadback
Xamarius
Roi des Langues Pendues
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 23
Date d'inscription : 14/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Rodrigo de Utrera
Grade: Sergent
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Dager   Ven 30 Oct - 1:03

Et un Rpiste de talent qui revient grossir nos rangs cheers Content de te revoir .

Par contre , un arabe même non pratiquant ne risque pas de plaire à la vue de Rodrigo scratch Je sens que Dager ne va pas se faire que des amis Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dager
Bavard
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 23
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Dager   Ven 30 Oct - 22:27

Yop, de passage sur le pc de mon grand-père Smile

Le-Nain : J'ai aperçu "domaine de Sopraluk" quelque part et je me souvenait que l'Ordre et son fondateur venait de France, et ensuite en fouillant un peu le forum je suis tombé sur une carte de Squall montrant le territoire occupé par l'Ordre en France etc....
Salut à toi aussi, sinon ^^

Le Veau => aucune idée j'ai pas vérifier les corps ^^ z'était gênant et j'voulais écrire un combat donc..... voilà ^^

Blacksad, c'est ma taille et mon poids ^^ et je me suis encore jamais cassé en deux ou plusieurs morceaux, donc je crains pas trop pour mon personnage Razz
Merci au fait Wink

Xam' => Merci du compliment Very Happy
Bah, soit nos personnages n'auront peu ou pas de contact (peu problable), soit bah on jouera nos rôles, c'est une des facettes du RP, jouez un personnage qui n'est pas nous Smile
Et qui sait ça s'trouve on fera connaissance et Dager et Rodrigo s'aimeront comme des fou XD

Sinon y'a un truc que j'ai pas saisie : le comté de Bézier se bat avec nous ? O_o
Car sur les cartes que j'ai vu de Squall, il était aussi envahi par Toulouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dager   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dager
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Chevaliers Divins :: Les membres :: L'histoire personnelle-
Sauter vers: