L'Ordre des Chevaliers Divins

L'Ordre des Chevaliers Divins regroupe nombre de soldats plus ou moins expérimentés mais se battant pour une cause juste, Dieu.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Sauveur de l'Ordre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Le Sauveur de l'Ordre   Mar 14 Déc - 13:24

Rénald scrutait la carte devant lui avec appréhension, posant sur elle un regard inquiet tout en tenant dans ses mains une liasse de rapports alarmants sur la progression des armées Toulousaines et Tiberiènnes. Présents dans la salle de réunion de Castelfort, ses officiers étaient eux aussi très anxieux, et pour cause, la guerre prenait une très mauvaise tournure. Les troupes ennemies, écrasantes en supériorité numérique, progressaient à vive allure, balayant toute tentative de résistance sur leur passage.

- Mes hommes tentent encore de retenir l’avant-garde ennemie sur les gués de la rivière Muren au nord, informa Adrian Gordon, le grand guerrier portant encore les marques de ses précédents affrontements avec l’ennemi. Mais depuis la chute de Fort Guède, leur moral est au plus bas.

- Mes Pisteurs harcèlent leurs flancs, mais l’ennemi est trop nombreux, ajouta Livio Daleva, l’air sinistre. Et sans ravitaillement, mes hommes devront très bientôt se replier et ainsi, permettre à l’ennemi de contourner nos dernières lignes de défenses.

- Castelfort sera encerclé, et nos hommes à l’extérieur seront coupés de nos lignes de ravitaillement, conclut Rénald.

Très bientôt, l’Ordre allait perdre cette guerre. Leur situation était désespérée.

- Il n’y a qu’un seul homme qui pourrait encore nous sauver... murmura Rénald, plein de regrets. Si seulement il était présent.

Mais pile à ce moment, les portes de la salle s’ouvrirent brutalement, laissant entrer un garde, la mine réjouie.

- Mes seigneurs ! Hurla-t-il, au comble de sa joie. Il est de retour !

Des soupirs de soulagements se firent entendre, puis, des exclamations d’admirations raisonnèrent lorsqu’un autre homme entra. Il était grand, il était beau, il irradiait de puissance, chacun de ses pas résonnait comme un doux son venu des cieux, son regard, à la fois dur mais bienveillant, parcourut la salle et les visages, rassurant chacun immédiatement. Derrière lui, une dizaine d’hommes en arme le suivaient, tous portant des tenues différentes, chacun étant un puissant seigneur que l’homme avait rallié à sa cause. Le splendide, l’incommensurable Seigneur Rogacien se présenta face à Rénald et le salua respectueusement tandis que le Maître de l’Ordre s’inclinait face à ce magnifique guerrier.

- Seigneur Rogacien, nous désespérions… balbutia Rénald, ému par ce retour tant attendu.

- Il n’y a plus raison à vous inquiéter mon ami, le rassura Rogacien, l’invitant à se relever, ainsi que tous les officiers présents qui avaient mis un genou à terre. Je suis revenus de ma quête, avec dix mille lames sous mon ordre. Ensemble, nous renverrons nos ennemis au-delà de vos frontières et vengerons l’affront qui vous a été fait.

- Comment pourrais-je jamais vous prouver ma reconnaissance Seigneur ? Demanda Rénald, admiratif.

- Il n’en est nul besoin mon cher ! Lui assura Rogacien, lui faisant l’un de ses célèbres sourires qui lui avait valu l’amour de mille et une femmes à travers le monde. Très bientôt, vos terres seront débarrassées de l’envahisseur Toulousain, et je jure de ne jamais vous considérer comme mon débiteur, je ne fais là que mon devoir en tant que grand paladin du Christ. Lorsque j’ai refusé la couronne de France ainsi que le trône d’Empereur afin de servir la justice, je suis devenu le protecteur des justes causes, le serviteur des bafoués, je n’en tire ni gloire ni fortune, seulement un sentiment de justice accomplie !

Et tandis que des colombes posaient délicatement une cape d’un bleu royal sur les épaules de Rogacien, tous les hommes assistants à cette scène majestueuse applaudirent à l’unisson.

- Votre noblesse est inégalée à travers tout le monde connu, murmura Rénald, mais il nous faut encore nous inquiéter à propos des Ombres, ces sombres assassins terrifiants menacent toujours notre existence…

- Que nenni, s’exclama Rogacien en levant une main. Lors de mon retour, j’ai découvert leur repaire secret dans lequel je me suis enfoncé seul afin de ne point risquer le trépas de mes hommes. Là, j’ai vaillamment combattu ces fanatiques adorateurs des ténèbres, et après des heures de combats, j’ai fini par arriver face à leur chef. Là, ce dernier se changea en une chimère atroce, mais, avec ma lame et mon courage infini, je pourfendis la bête, et ainsi, tous ses serviteurs furent libérer de l’emprise de ce sombre démon. A présent, les Ombres sont libres et désormais mes serviteurs.

- Oh mon dieu, se réjouit Rénald, tombant à genoux tant il était émerveillé, des larmes coulant sur ses joues. Mon Seigneur Rogacien, vous êtes le héros que le monde espérait tant voir un jour le délivrer du mal ! Vous êtes "Le Sauveur de l'Ordre" !

- Cessez vos louanges mon ami, je n’en souhaite aucune, seul le désir de justice me motive. En avant, nous avons une guerre à remporter !

Et tandis que Rogacien s’en allait, des chœurs s’élevèrent, chantant ses louanges et il monta sur sa licorne, s’en allant à la bataille à la tête de ses armées.
En quelques mois, le fameux chevalier Rogacien repoussa les hordes sauvages de toulousains, sous l’emprise des sombres mercenaires de l’armée Tiberiènne. Mettant à bas les généraux de ces soldats sans foi ni âme, Rogacien finit par libérer les Toulousains qui l’acclamèrent comme leur nouveau Comte, tandis qu’admiratif, Rénald renonçait et suppliait Rogacien de diriger l’Ordre.
La plus belle des princesses d’Europe se maria avec lui, puis, il partit en Terre sainte, combattre l’envahisseur musulman, qui, à sa vue, renonça à leur foi impie et se convertit aussitôt. Partant vers l’est à la tête des armées de Dieu, Rogacien découvrit de nouvelles contrées et…

- Toujours à dormir à ce que je vois ! Hurla une voix rauque alors que Rogacien découvrait un Royaume fait d’or et de diamant.

Rogacien ouvrit les yeux, la bave dégoulinant sur son menton, découvrant à quelques centimètres de lui le chef cuisinier de Castelfort. Adossé contre un tas de sacs de farines dans l’un des gardes mangé du château, Rogacien se frotta les paupières en baillant, contrarié de sortir d’un si beau rêve qui devait probablement être prophétique.

- Allons allons mon cher ami, il n’y a nul mal à ce qu’un brave guerrier comme moi puise un peu de repos après une dure journée de labeur ! Le raisonna Rogacien en souriant.

- Toi un guerrier ? S’exclama Claude, le chef cuisinier bedonnant, partagé entre l’hilarité et la colère. Une dure journée de labeur ? Tu as passé toute l’après midi à dormir alors que je t’avais ordonné de récurer les assiettes de ce midi ! J’en ai assez de te voir paresser à longueur de journée ! Je comprends pourquoi l’on a pas voulu de toi chez les sentinelles, chez les forestiers, chez les bucherons, les charretiers, les palefreniers, les garçons de chambre, les…

- Toutes ces tâches étaient indignes de ma condition, s’emporta Rogacien, scandalisé d’être ainsi traité, se levant en essuyant son menton afin de défier du regard le cuisinier. Je suis un chevalier !

Les yeux de Claude s’écarquillèrent, prenant sûrement conscience de la véritable valeur de l’homme qu’il osait traiter comme un simple domestique. Puis, l’énorme bonhomme chauve au visage rouge éclata dans un grand rire bien gras en montrant du doigt Rogacien qui fut couvert de postillons.
Reprenant très vite son sérieux, le cuisinier attrapa un seau et l’enfonça dans le ventre de Rogacien qui eut presque le souffle coupé sous le coup.

- Va traire une des vaches que l’on garde à l’arrière, lui ordonna Claude en le foudroyant du regard. Pendant ce temps, je vais réfléchir à qui je vais bien pouvoir te refiler, je suis sûr qu’il y a encore un tas de gens à qui tu pourras prouver ton incompétence.

Tandis que Claude s’en allait à sa cuisine, Rogacien se dirigea vers la basse-cour où quelques vaches étaient gardées afin que le château ait toujours du lait frais chaque matin. Entrant dans la petite masure destinée à préserver les bêtes du froid, Rogacien fut accueilli par les meuglements des vaches.

- Je leur montrerais, s’exclama t-il en saisissant un tabouret et en se plaçant pour traire l’animal le plus proche. Un jour, je serais le plus grand chevalier que l’Ordre n'ait jamais connu !

Poussant un meuglement qui aurait pu être un rire, la vache que Rogacien s’apprêtait à traire commença à uriner sur les pieds du pitoyable "Sauveur de l'Ordre"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le-Nain
Grand Correcteur
avatar

Nombre de messages : 4204
Age : 24
Localisation : Euh... très loin de ma terre natale...
Date d'inscription : 04/08/2007

Votre Chevalier
Nom: Karl Skapty
Grade: Sergent
Statut: Au repos

MessageSujet: Re: Le Sauveur de l'Ordre   Mar 14 Déc - 19:04

Excellent MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galadas
Prince du Forum
avatar

Nombre de messages : 778
Age : 24
Localisation : Chaise, près de Bureau.
Date d'inscription : 24/08/2009

Votre Chevalier
Nom: Karl d'Evillard
Grade: Ecuyer
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Le Sauveur de l'Ordre   Mar 14 Déc - 20:45

Dur retour a la réalité^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litterat-de-biblio.heberg-forum.net/
*chaos*
Maître Suprème du Forum
avatar

Nombre de messages : 6494
Age : 27
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Adrian Gordon
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Le Sauveur de l'Ordre   Mer 15 Déc - 14:32

Je sentais bien que ca allait être un truc foireux mais pas à ce point MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SquallDiVeneta
Commandant en Second
avatar

Nombre de messages : 3524
Age : 29
Localisation : A trop d'endroits à la fois
Date d'inscription : 16/07/2007

Votre Chevalier
Nom: Livio Daleva
Grade: Capitaine
Statut: En mission

MessageSujet: Re: Le Sauveur de l'Ordre   Mer 15 Déc - 15:35

*chaos* a écrit:
Je sentais bien que ca allait être un truc foireux mais pas à ce point MrGreen

Tu as eu tort de me sous-estimer ! MrGreen
Je pense d'ailleurs en faire d'autres à l'occasion quand l'envie me prendra, des petits trucs courts et débiles. Si vous en avez, n'hésitez pas. MrGreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Sauveur de l'Ordre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sauveur de l'Ordre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Sauveur Pierre Etienne ap mete KKchat Aristid ak Preval deyorr
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Chevaliers Divins :: Le campement de l'Ordre :: Le château :: La salle commune-
Sauter vers: